Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Sahara: le président gabonais réaffirme le "soutien inconditionnel" de son pays au plan d'autonomie


Mercredi 27 Mars 2013 modifié le Mercredi 27 Mars 2013 - 12:26




Sahara: le président gabonais réaffirme le "soutien inconditionnel" de son pays au plan d'autonomie
Le président gabonais, M. Ali Bongo Ondimba, a réitéré "le soutien inconditionnel du Gabon à l'initiative marocaine visant à doter la région du Sahara d'une autonomie élargie dans le cadre de l'intégrité territoriale et l'unité nationale du Royaume du Maroc".
Dans une allocution prononcée lors du dîner officiel, offert mardi en l'honneur au Roi Mohammed VI en visite officielle à Libreville, M. Bongo a par ailleurs relevé que "la présence du Royaume du Maroc en Afrique est indéniable par son rayonnement sur la scène continentale et internationale".
"Celle-ci, a-t-il poursuivi, est à la hauteur des légitimes et justes ambitions de votre pays, membre fondateur de l'Organisation de l'Unité Africaine, promoteur d'initiatives continentales et fervent partisan du dialogue euro-méditerranéen".

Mettant l'accent l'engagement de Rabat et Libreville en faveur de la paix et la stabilité aux niveaux continental et mondial, et leur volonté de privilégier le dialogue et la négociation, leur rejet du terrorisme sous toutes ses formes ainsi que leur soutien aux pays frères en difficulté, le président gabonais a félicité le Maroc "pour sa brillante présidence du Conseil de Sécurité en décembre 2012" et lui a exprimé toute sa gratitude pour "les actes salutaires que le Royaume pose et ne cesse de poser au bénéfice des pays frères africains, particulièrement le Mali et tout dernièrement la République centrafricaine".

Il a, à ce sujet, rappelé les différentes formes de la contribution du Maroc à la paix en Afrique, à travers notamment l'annulation de la dette bilatérale contractée par les pays africains les moins avancés et la formation de nombreux cadres africains, des initiatives "qui achèvent de donner à la diplomatie marocaine sa pleine dimension au cœur des enjeux africains, arabes et mondiaux".

Le président gabonais a en outre affirmé que le partenariat stratégique entre le Gabon et le Maroc est à la fois historique et exemplaire, soulignant que l'excellence du partenariat privilégié entre les pays appelle le raffermissement de leurs liens multiformes et leur diversification dans divers domaines d'intérêt commun.

"Les conditions mises en œuvre au Gabon pour l'assainissement et la sécurisation de l'environnement des Affaires, renforcées par la mise en place du Conseil d'Affaires maroco-gabonais, devraient, j'en suis convaincu, matérialiser les projets d'accord arrêtés et contribuer ainsi à accorder au Royaume Chérifien toute la place qui lui revient dans notre pays", a assuré M. Bongo.

M. Bongo a, par ailleurs, salué les initiatives du Roi Mohammed VI qui "a su, avec détermination et pragmatisme, engager d'importantes réformes institutionnelles qui ont abouti à l'organisation d'élections libres et transparentes, au renforcement de l'Etat de droit et à la promotion des droits des femmes" dans le Royaume.

"Aujourd'hui, le Maroc peut légitimement s'enorgueillir d'offrir au monde, l'image d'un Royaume novateur et moderne où la volonté du Peuple est respectée", a-t-il dit, notant que le projet de régionalisation et les grands chantiers économiques et sociaux que conduit le Souverain, "forcent le respect et l'admiration".

Mercredi 27 Mars 2013 - 12:22

Par Lila Taleb





1.Posté par dalia le 27/03/2013 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n'y a que le plan d'autonomie pour sortir de cette impasse paralysante. Si Ross ne comprend pas , c'est qu'il travaille pour des forces occultes.

2.Posté par Karama le 27/03/2013 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut régler ce problème au plus vite . La situation au Mali et au Sahel est explosives. L'Algérie doit fait un effort et arreter d'être aussi belliqueuse. c'est de notre avenir dont il s'agit.

Nouveau commentaire :
Twitter