Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Sahara: le maintien des paramètres de négociations, "incontournable" pour aboutir à un règlement politique définitif (Peter Pham)


Mardi 29 Avril 2014 modifié le Mercredi 30 Avril 2014 - 10:14




Peter Pham, Directeur de l'Africa Center qui relève du think tank US "Atlantic Council", a estimé que le maintien des paramètres de négociations constitue un aspect essentiel et incontournable pour aboutir sans plus tarder à un règlement politique définitif à la question du Sahara.

Revenant sur la teneur de l'entretien téléphonique dernièrement entre le Roi Mohammed VI et le Secrétaire général de l'ONU, Ban ki-Moon, M. Pham a souligné dans une déclaration à la MAP qu'"il n'est pas possible de s'inscrire dans un processus de négociations quel qu'il soit en procédant en cours de chemin à des changements des objectifs et paramètres déterminés au préalable".

"Il s'agit, a-t-il insisté, de conférer à ce processus de négociations la stabilité et la constance qui permettront par conséquent de mesurer les progrès réalisés sur la voie de la solution politique essentielle et stratégique à un conflit qui n'a que trop durer à cause des mesures dilatoires des autres parties".

Sur le vote du Conseil de sécurité portant sur la prorogation d'une année et sans altération aucune du mandat de la Minurso, l'expert US des questions stratégiques africaines a souligné que c'est "une décision juste sur la bonne voie", rappelant que les Nations Unies ont l'obligation juridique, éthique et morale de ne pas "conférer un caractère politique à cette mission et de la limiter à son mandat, à savoir l'observation du maintien de la paix".

Il s'est félicité, en outre, du fait que cette résolution reconnait "les progrès réalisés par les initiatives substantielles mises en oeuvre par le Maroc dans les provinces du sud visant notamment à la consolidation du rôle et des activités du Conseil national des droits de l'Homme pour le respect des droits humains dans cette partie du Royaume".

"Si le monde entier connait et reconnait les efforts du Maroc en matière de promotion des droits de l'Homme, il s'agit aujourd'hui pour la communauté internationale que représentent les Nations Unies de jeter un regard scrutateur sur la détérioration flagrante de ces droits dans les camps de Tindouf, une situation dont font les frais des populations séquestrées contre leur gré, a noté Peter Pham.

Et de souligner, à ce propos, que le plan d'autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, qualifié de "crédible, sérieux et de réaliste" dans le communiqué conjoint ayant sanctionné la rencontre au sommet entre Sa Majesté le Roi et le Président Barack Obama, à la Maison Blanche, au mois de novembre dernier, offre les conditions d'une sortie par le haut pour les parties et un règlement politique gagnant-gagnant. "La richesse et les promesses d'un avenir meilleur pour les populations concernées contenues dans cette proposition généreuse et inclusive contraste par la vacuité et la stérilité de la posture du polisario et de l'Algérie", a-t-il encore relevé.

"Autant je nourris le vœux de voir l'Algérie les séparatistes adhérer aux vertus du plan d'autonomie au Sahara autant je me vois obligé de me rendre à l'évidence qu'il ne faut s'attendre à rien de leur part étant donné leurs violations caractérisées des droits de l'Homme et des principes démocratiques les plus élémentaires", a souligné le Directeur de l'Africa Center, pour qui un changement d'attitude par Alger "passe nécessairement par un changement dans la substance de régime en place".

Mardi 29 Avril 2014 - 20:31

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter