Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Sahara: la reconnaissance de la "RASD" ne fait pas partie du processus d'examen initié par la Suède (Parti au pouvoir)


Mercredi 7 Octobre 2015 modifié le Jeudi 8 Octobre 2015 - 14:51

La députée et porte-parole du Parti suédois des Verts (au pouvoir), Pernilla Stalhammar, a affirmé que la reconnaissance de la "RASD" ne figure désormais pas dans le processus d'examen de la question du Sahara, initié par le gouvernement de son pays.




"La reconnaissance n'est pas dans le processus d'examen mené actuellement par les ministères du Développement de la Coopération internationale et des Affaires étrangères", a-t-elle déclaré à la MAP, à l'issue d'une rencontre au siège du Parlement avec la délégation de partis marocains de gauche en visite à Stockholm.

Mme Stalhammar a, à cet effet, indiqué "ne pas comprendre ce qui a déclenché la tension diplomatique avec le Maroc, dans la mesure où la prise de décision n'est pas dans le processus".

"Nous soutenons le processus de l'ONU en vue d'un règlement politique de la question du Sahara", a affirmé la responsable suédoise, dont le parti est membre de la coalition au pouvoir, conduite par le Premier ministre socio-démocrate, Stefan Lofven, depuis 2014.

"Il est vraiment important que nous appuyions le processus de l'ONU" au sujet du conflit du Sahara", a-t-elle ajouté.

Mme Stalhammar a, d'autre part, salué la visite de la délégation marocaine à Stockholm, exprimant la volonté de voir le "dialogue se poursuivre".

Par ailleurs, elle a qualifié d'"importante" la coopération entre le Maroc et la Suède, deux pays qui entretiennent "de bonnes relations", face à la crise migratoire en Europe en vue de parvenir aux "meilleures solutions possibles" à ce dossier.

Conduite par la secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU), Mme Nabila Mounib, et comprenant l'Union socialiste des forces populaires (USFP) et le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), la délégation marocaine a achevé, mercredi, sa visite en Suède, marquée par des rencontres avec des responsables de partis suédois de gauche et de droite portant sur les derniers développements de la position de Stockholm sur le dossier du Sahara, ainsi que sur les efforts de démocratisation et de développement socio-économique du royaume.

Mercredi 7 Octobre 2015 - 18:54





Nouveau commentaire :
Twitter