Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Sahara: la position suédoise va à l'encontre du processus du plan de paix onusien (expert britannique)


Mardi 29 Septembre 2015 modifié le Mardi 29 Septembre 2015 - 22:19

La position de la Suède qui s'apprête à soutenir un projet séparatiste sur la question du Sahara va à l'encontre de l'esprit du processus onusien de paix engagé pour trouver "une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable", a affirmé mardi l'expert britannique en droit international George Ballington.




L'initiative suédoise constitue un "vice de procédure" et "une violation flagrante" des règles du droit international qui vient saper le processus de paix des Nations unies et semer la zizanie dans une région déjà plombée par les tensions sociales et politiques, a indiqué le professeur Ballington dans une déclaration à la MAP.

Il a également exprimé son "étonnement" sur les vraies motivations derrière une telle démarche "incompréhensible et contre-productive" dont le timing soulève plusieurs questions, alors que l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara, Christopher Ross vient de boucler une nouvelle tournée dans la région pour lancer de nouveaux rounds de négociations informels.

La Suède est membre de l'Union européenne et la position de l'Union sur la question du Sahara est "claire et sans équivoque", a rappelé l'universitaire britannique, précisant que l'UE ainsi que toutes les grandes puissances mondiales soutiennent le processus de règlement de l'ONU et les efforts déployés par le secrétaire général Ban Ki-Moon pour parvenir à une solution durable au conflit du Sahara.

Ainsi, "toute action ou initiative qui pourrait surgir en dehors du cadre légal établi par la communauté internationale constitue une aberration et une ingérence dans le plan onusien", a averti le professeur Ballington, appelant les responsables et les parlementaires suédois à faire preuve de clairvoyance et à éviter "toute décision politicienne impulsive".

M. Ballington a, en outre, relevé l'importance et la pertinence du plan marocain d'autonomie pour le Sahara, reconnu internationalement en tant que plan "crédible, sérieux et réaliste", exhortant la Suède à soutenir ce plan et attendre le parachèvement du processus onusien sur le Sahara au lieu d'attiser la tension dans la région.
Mardi 29 Septembre 2015 - 22:18





Nouveau commentaire :
Twitter