Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Sahara: Toute autre proposition que l’autonomie serait ‘’irresponsable, voire dangereuse’’ (eurodéputés)


Jeudi 21 Avril 2016 modifié le Vendredi 22 Avril 2016 - 19:31

Toute autre proposition que la solution d'autonomie du Sahara proposée par le Maroc serait ‘’irresponsable, voire dangereuse’’, ont affirmé plusieurs eurodéputés, jeudi à Bruxelles, à l’occasion d’un débat au Parlement européen sur la question du Sahara.




Sahara: Toute autre proposition que l’autonomie serait ‘’irresponsable, voire dangereuse’’ (eurodéputés)
‘’La solution d'autonomie du Sahara proposée par le Maroc en 2007, est la seule option crédible et viable pour assurer notre sécurité, tant au Maroc qu'en Europe’’, ont-il souligné dans un communiqué rendu public à l’issue de ce débat organisé par le groupe d'amitié UE-Maroc à l’occasion de la présentation au Parlement européen du livre: "Sahara marocain: le dossier d'un conflit artificiel", paru récemment en France, sous la direction de Charles Saint-Prot, Jean-Yves de Cara et Christophe Boutin.

Dans ce communiqué, les eurodéputés Gilles Pargneaux, Rachida Dati, Cristian Dan Preda, Dominique Riquet et Robert Rochefort appellent l’ONU à défendre cette position, précisant qu’’’à quelques jours de la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur le Sahara, il est essentiel de rappeler le droit et de rétablir la vérité: le conflit du Sahara est artificiel’’.

Ces députés européens de différents groupes et tendances politiques ont affirmé que ‘’le Maroc a permis le développement et la sécurisation des provinces du Sud depuis plus de 40 ans, dans des proportions exceptionnelles’’, précisant qu’il s’agit là d’un message qu’ils veulent livrer et confirmer pour défendre ‘’le droit, rien que le droit, dans l'intérêt de la stabilité africaine et européenne’’.

Les députés européens ont également réaffirmé leur soutien au Maroc. ‘’Le Royaume du Maroc peut compter sur le groupe d'amitié et ses membres pour soutenir en toute objectivité ces causes vitales et communes au sein de l'Union européenne’’, ajoute le communiqué.

Le débat organisé au Parlement européen a été l’occasion pour les intervenants de mettre à nu les thèses fallacieuses du polisario et de son soutien l’Algérie.

A force d’arguments juridiques et historiques et de faits réels sur le terrain exposés devant un auditoire nombreux et diversifié, les intervenants ont démontré l’effort de développement économique et social tous azimuts déployé dans les provinces du Sud du Royaume à la faveur d’investissements colossaux au bénéfice des populations locales et réfuté les assertions des séparatistes sur une soi-disant exploitation par le Maroc des richesses de ces provinces.

Ils ont également dévoilé les manœuvres ourdies par le polisario et la machine diplomatique de l’Algérie pour nuire aux intérêts du Maroc et à ses droits légitimes sur son territoire.

Jeudi 21 Avril 2016 - 17:44





Nouveau commentaire :
Twitter