Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Sahara: La responsabilité de Algérie est claire (Omar Hilale)


Mardi 8 Avril 2014 modifié le Mardi 8 Avril 2014 - 16:42




Sahara: La responsabilité de Algérie est claire (Omar Hilale)
La responsabilité de Algérie dans le conflit autour du Sahara "est claire", a affirmé l'ambassadeur représentant permanent du Royaume du Maroc auprès de l'Office des Nations unies à Genève, M. Omar Hilale.

M. Omar Hilale, qui était mardi l'invité du Forum de l'agence MAP sur le thème "l'engagement du Maroc en matière des droits de l'Homme", a souligné que l'Etat algérien a "failli à ses responsabilités en matière de protection des séquestrés de Tindouf".

"Le pouvoir algérien a toujours utilisé le Maroc comme exutoire à ses crises internes", a dit le diplomate marocain. "Toute une génération a été perdue" dans les camps de Tindouf, a-t-il déploré, appelant les organisations internationales à agir pour mettre un terme à cette situation.

M. Hilale a également épinglé certaines ONG qui n'évoquent la question des droits de l'Homme que lorsqu'il s'agit de sahraouis vivant sur le territoire national, mais qui "se taisent" vis-à-vis des violations des droits humains perpétrées dans les camps de Tindouf, ce qui met sérieusement en question la crédibilité de ces organisations.

Pour M. Hilale, la dignité des citoyens réside dans le respect de leur droit à la vie et de leur liberté de circulation, formant le souhait de voir les portes des camps de Tindouf s'ouvrir pour que les sahraouis puissent regagner la mère patrie.

Il a de même mis l'accent sur les obligations de l'Algérie en termes de protection, d'éducation et d'alimentation des réfugiés sahraouis sur son territoire, déplorant la "démission" de l'Etat algérien quant à ses obligations internationales dans les camps de Tindouf que gère le polisario, en violation flagrante du droit international.

Rappelant que "le pouvoir algérien a toujours utilisé le Maroc comme exutoire à ses crises internes", le diplomate marocain a indiqué que ce pays voisin a failli à ses responsabilités en matière de recensement des habitants des camps, et continue de donner les mêmes chiffres sur la population pendant les trente dernières années, ce qui complique l'action des organisations internationales qui souhaitent fournir de l'aide aux séquestrés.

M. Hilale a aussi tiré la sonnette d'alarme quant au vide sécuritaire dans les camps de Tindouf qui profite aux terroristes et aux mafias de trafic des personnes, des armes et des aides alimentaires, du fait que le pays hôte n'assume pas ses responsabilités à cet égard, ajoutant que le Maroc était le premier à avoir appelé à un règlement définitif de ce conflit artificiel autour du Sahara afin de juguler la prolifération des groupes terroristes dans la région du sahélo-saharienne.

Le diplomate marocain s'est dit, par ailleurs, "optimiste" quant à la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU qui sera adoptée fin avril courant, réaffirmant l'attachement du Maroc à une solution politique et à l'initiative d'autonomie au Sahara dans le cadre de la souveraineté du Royaume.

Et d'ajouter que "nous sommes déterminés à poursuivre les négociations avec tous", afin de trouver une solution mettant fin à la "tragédie" à Tindouf et de faire sortir l'Union maghrébine de sa léthargie pour qu'elle puisse répondre aux aspirations des peuples de la région à l'union et à la prospérité

Mardi 8 Avril 2014 - 14:23






1.Posté par Adel le 08/04/2014 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous allons voir ce que va décider le conseil de securité au mois d'avril. A ma connaissance le royaume va etre choqué par les décisions surtout celle d'octroyer à la Minurso la surveillance des droits de l'homme au Sahara Occidental et dans les camps de Tindouf

2.Posté par omar le 09/04/2014 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout a fait d'accord avec vous mon cher Omar, seulement vous seriez plus objectif si, dans votre intervention, vous rectifiez " l'Algerie" par le "POUVOIR Algerien" le peuple Algerien n'est ni haineux ni amnésique quant au rôle du peuple Marocain pendant la guerre de liberation et aucune cause, aussi sacrée soit-elle, ne l'isolera de ses freres Marocain

Nouveau commentaire :
Twitter