Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Sahara: L'autonomie sous souveraineté marocaine, une solution "raisonnable" (Fréderic Daerden)


Mercredi 6 Novembre 2013 modifié le Mercredi 6 Novembre 2013 - 22:40

Une autonomie élargie sous souveraineté marocaine est une "solution raisonnable" au conflit du Sahara, a affirmé mercredi l'eurodéputé socialiste belge Fréderic Daerden.




"L'indépendance du Sahara n'est pas la bonne voie. Par contre, la proposition marocaine d'autonomie constitue une solution pacifique raisonnable à ce différend", a souligné l'eurodéputé belge dans une déclaration à la MAP à l'issue d'une rencontre avec le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lechgar, au siège du Parlement européen à Bruxelles.

Le parlementaire européen s'est dit convaincu qu'un accord est "possible" et qu'une résolution au problème du Sahara peut être trouvée si les parties s'engagent sur la voie de l'autonomie, qui constitue, d'après lui, une "solution de compromis qui permet d'une part au Maroc de préserver son intégrité territoriale et aux Sahraouis de gérer leurs affaires par eux-mêmes".

"Il faut trouver une solution institutionnelle pour éviter l'éclatement" à l'image de la régionalisation et du fédéralisme mis en œuvre dans certains pays européens, a-t-il encore insisté, notant que cette logique d'autonomie et de transfert des compétences avec une gestion plus appropriée des besoins de ces régions a permis de régler les conflits dans plusieurs pays européens.

L'eurodéputé a toutefois souligné que "les relations tendues entre le Maroc et Algérie bloquent tout règlement du problème du Sahara'', relevant que l'UE peut contribuer à faire avancer le dialogue entre Rabat et Alger pour pouvoir trouver un accord qui profite à l'ensemble de la région.

Le conflit du Sahara dit "occidental", rappelle-t-on, est un conflit artificiel imposé au Maroc par l'Algérie. Le Polisario, un mouvement séparatiste soutenu par le pouvoir algérien, revendique la création d'un Etat factice au Maghreb.

Cette situation bloque tous les efforts de la communauté internationale pour une solution du conflit basée sur une autonomie avancée dans un cadre souverain marocain et une intégration économique et sécuritaire régionale.
Mercredi 6 Novembre 2013 - 19:24

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter