Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Saad Hassar plaide pour une action globale de lutte contre le trafic de cocaïne dans la zone sahélo-saharienne


Mardi 10 Mai 2011 modifié le Mardi 10 Mai 2011 - 16:33

Le Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Intérieur, M. Saad Hassar, a plaidé, mardi à Paris, pour une action globale dans la zone sahélo-saharienne où convergent les trafics de drogues, d'armes et d'êtres humains.




Saad Hassar
Saad Hassar
Cette action, si elle devait être efficace, devrait intégrer tous les pays de la région sans exception aucune, a insisté M. Hassar lors des travaux de la conférence du G8 élargi consacrée à la lutte contre le trafic transatlantique de la cocaïne.

Plusieurs centres d'études stratégiques font état d'une convergence entre les réseaux criminels de trafic de cocaïne et des éléments des groupes terroristes d'Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

M. Hassar a, à cet égard, appelé au renforcement de la coopération internationale à l'effet de lutter efficacement contre les organisations criminelles transnationales s'activant dans le trafic de la cocaïne, notamment dans les domaines de l'échange des renseignements, de la lutte contre le blanchiment des capitaux, de l'adoption de mesures juridiques communes contre les narcotrafiquants et l'assistance financière à certains Etats affectés par ce fléau.

Le président français Nicolas Sarkozy, dont le pays assure actuellement la présidence du groupement des huit pays les plus industrialisés (G8), avait proposé, lundi soir à l'ouverture de cette conférence, la création d'un fonds international alimenté par l'argent confisqué aux narcotrafiquants pour soutenir le renforcement des capacités des Etats les plus fragiles et les plus affectés par les trafics de drogue.

M. Hassar a, par ailleurs, mis en exergue les efforts du Maroc en matière de lutte contre la drogue de manière générale et la cocaïne en particulier, qui ont donné des résultats probants comme en atteste l'évolution significative des saisies.

Les travaux de cette réunion regroupant 23 pays ainsi que plusieurs organisations internationales, notamment l'Office des Nations unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC), portent sur "l'organisation des réseaux criminels", "l'amélioration de l'échange de renseignements et la coopération policière, judiciaire, douanière et maritime", ainsi que sur les "autres routes et autres volets et perspectives" de ce trafic. Ils devront déboucher sur un plan d'action qui sera soumis aux Chefs d'Etat et de gouvernement du G8 lors de leur Sommet, prévu fin mai à Deauville (ouest de la France ).

M. Hassar est accompagné lors de cette conférence d'une délégation de hauts responsables du ministère de l'Intérieur en charge de la migration et surveillance des frontières, de la coopération internationale, de la DGSN et de la Gendarmerie royale.



Mardi 10 Mai 2011 - 16:22





Nouveau commentaire :
Twitter