Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




S'il est élu, François Hollande veut rénégocier le traité de la zone euro


Lundi 12 Décembre 2011 modifié le Lundi 12 Décembre 2011 - 10:44




François Hollande
François Hollande
François Hollande annonce que s'il est élu à l'Elysée, il renégociera l'accord européen à 26 trouvé vendredi à Bruxelles sur une règle d'or budgétaire et des sanctions quasi-automatiques en cas de dérive.

"Pour redonner la confiance et pour soutenir la croissance, ce n'est pas la bonne réponse", a déclaré sur RTL le candidat socialiste à l'élection présidentielle de 2012.

"Ce n'est pas la bonne réponse non plus pour l'avenir de l'Europe qui mérite mieux qu'un simple accord sur ce qu'on appelle l'union budgétaire. (...) Si je suis élu président de la République, je négocierai ou renégocierai cet accord pour y mettre ce qu'il y manque aujourd'hui: de l'efficacité sur les marchés", a-t-il ajouté.

François Hollande a souligné qu'un accord européen devait permettre une intervention de la Banque centrale européenne (BCE), des euro-obligations pour mutualiser la dette des Etats et un fonds de secours financier "à même" de répondre, selon lui, à la "pression des marchés."

"Il faut enfin qu'il y ait de la croissance", a fait valoir le député de Corrèze. "Sans croissance, nous n'atteindrons aucun de nos objectifs de réduction des déficits."

Vendredi à Bruxelles, tous les pays de l'Union européenne à l'exception de la Grande-Bretagne se sont déclarés prêts à un nouveau pacte budgétaire. Selon cet accord, chaque pays concerné devra présenter un budget équilibré, avec un déficit structurel inférieur à 0,5% du PIB (Produit intérieur brut) - une "règle d'or" budgétaire qui devra être adoptée au niveau constitutionnel. La Cour européenne de justice sera chargée de vérifier la conformité de sa transposition au niveau national. Les pays dont le déficit public dépasserait les 3% s'exposeraient à des sanctions automatiques, à moins qu'une majorité qualifiée d'Etats membres de la zone euro ne s'y oppose.
Lundi 12 Décembre 2011 - 08:32

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter