Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Rome pourrait autoriser Washington à utiliser ses bases aériennes pour mener des frappes en Libye


Jeudi 4 Août 2016 modifié le Jeudi 4 Août 2016 - 21:19




Le ministre italien de la Défense Roberta Pinotti
Le ministre italien de la Défense Roberta Pinotti
La ministre italienne de la Défense, Roberta Pinotti, a indiqué mercredi que l'Italie pourrait autoriser les États-Unis à utiliser ses bases aériennes et son espace aérien pour mener des frappes en Libye contre le groupe "État islamique" (EI), s'ils en font la demande.

"Le gouvernement est prêt à considérer positivement une requête pour utiliser les bases aériennes et l'espace national aérien et à soutenir l'opération, s'il apparaît qu'elle mènera à une conclusion plus rapide et efficace de l'action en cours", a déclaré Mme Pinotti devant les députés italiens.

Cette question sera au centre d'une intervention de la ministre lors d’une réunion conjointe, jeudi, des commissions des Affaires étrangères et de la défense des deux chambres du parlement.

D’autre part, le principal parti d’opposition, le Mouvement 5 Étoiles (M5S) et la Gauche italienne, ont fait savoir qu’ils s’opposent à "tout rôle actif" de l’Italie lors de cette opération militaire contre les positions de Daech en Libye.

En revanche, des partis de centre-droit ont manifesté leur "mécontentement" estimant qu’aucun rôle de premier plan n’a été confié à l’Italie lors de cette opération qui devrait durer un mois.

L'aviation américaine a commencé à bombarder lundi des positions du groupe de l'EI dans la ville libyenne de Syrte à la demande du gouvernement libyen d'union nationale.
Jeudi 4 Août 2016 - 08:10





Nouveau commentaire :
Twitter