Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Roi du Maroc: "fermeté et rigueur' face aux tentatives visant à remettre en question le statut juridique du Sahara marocain


Samedi 7 Novembre 2015 modifié le Samedi 7 Novembre 2015 - 15:15

Le Roi Mohammed VI a assuré que le Maroc fera face, ''avec fermeté et rigueur'' à toutes les tentatives visant à remettre en question le statut juridique du Sahara marocain et à contester l'exercice par le Royaume de la plénitude de ses pouvoirs sur son territoire, tant dans ses provinces du Sud qu'au Nord.




"Le Maroc refuse toute aventure aux conséquences incertaines, potentiellement dangereuses, ou toute autre proposition creuse ne servant à rien d'autre qu'à torpiller la dynamique positive enclenchée par l'Initiative d'autonomie'', a affirmé le souverain dans un discours adressé vendredi soir à la nation, à l'occasion du 40ème anniversaire de la Marche verte.

Le Roi a ajouté que le royaume s'opposera aussi aux campagnes hostiles qui visent les produits économiques marocains, ''avec le même sens du sacrifice et le même engagement dont il fait preuve dans les domaines politique et sécuritaire pour défendre son unité et ses valeurs sacrées''.

''Pour ceux qui, en violation du droit international, veulent boycotter ces produits, libre à eux de le faire. Mais, ils devront assumer les conséquences de leurs décisions'', a mis en garde le souverain, précisant que le Maroc a le droit d'ouvrir la porte à ses partenaires, Etats et entreprises mondiales, pour profiter des opportunités d'investissement que la région va offrir grâce aux grands projets qui seront lancés.

''Vu que Nous ne faisons pas de distinction entre les régions Nord et Sud du Royaume, il n'y a pas pour Nous de différence entre les tomates d'Agadir et celles de Dakhla, les sardines de Larache et celles de Boujdour et le phosphate de Khouribga et celui de Boucraâ, même si ce dernier représente moins de 2% des réserves nationales de cette ressource, comme l'attestent les données mondialement reconnues'', a précisé le Roi qui a promis que le royaume fera face, ''avec la même fermeté et la même rigueur'', ''à toutes les tentatives visant à remettre en question le statut juridique du Sahara marocain et à contester l'exercice par notre pays de la plénitude de ses pouvoirs sur son territoire, tant dans ses provinces du Sud qu'au Nord''.

"Cela, a-t-il dit, exige de chacun de redoubler d'efforts et de rester vigilant et mobilisé pour faire connaître la justesse de notre cause et le progrès dont jouit notre pays, et contrecarrer les manœuvres des adversaires."

Après avoir rappelé l'Initiative d'autonomie pour les provinces du Sud présentée par le Maroc, et dont la communauté internationale a reconnu le sérieux et la crédibilité, il a fait remarquer que cette Initiative est ''le maximum que le Maroc peut offrir'', tout en soulignant que son application reste tributaire de l'impératif de parvenir à une solution politique définitive dans le cadre des Nations Unies.

Pas de concessions

''Il se leurre celui qui attend du Maroc qu'il fasse une toute autre concession. Car le Maroc a tout donné. Il a donné la vie de ses enfants pour défendre le Sahara'', a-t-il poursuivi en dénonçant les positions hostiles de certaines organisations internationales et non gouvernementales, ''qui n'ont pas le droit de s'immiscer dans les affaires du Maroc'', qui ''ignorent l'histoire du Maroc'', et qui ''cherchent à présenter des conceptions éloignées de la réalité car concoctées dans des bureaux feutrés, comme autant de propositions pour régler le différend régional suscité autour de la marocanité du Sahara''.


Le souverain, qui a également rappelé que le Sahara n'est pas le premier problème auquel le Maroc a été confronté au fil de son histoire, a relevé que le royaume ''a toujours surmonté les situations difficiles dont il sortait uni, fort et la tête haute''. ''Il y est parvenu grâce à la foi du peuple marocain qui croit à la communauté de son destin, à sa mobilisation pour la défense des valeurs sacrées du pays et de son intégrité territoriale et à la forte symbiose qui l'unit à son Trône'', a-t-il ajouté, insistant sur la nécessité de promouvoir le développement des provinces du Sud, de préserver la dignité de leurs habitants et de défendre l'intégrité territoriale du pays, ''avec le même esprit d'engagement et le même sacrifice qui ont caractérisé la Marche Verte''.

''C'est le meilleur gage de fidélité à la mémoire de l'artisan de cette épopée, Notre Vénéré Père, Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu ait Son âme, et au souvenir des vaillants martyrs de la Patrie'', a conclu le souverain.

b[
Samedi 7 Novembre 2015 - 01:32





Nouveau commentaire :
Twitter