Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Rex Tillerson à Koweït pour tenter de résoudre la crise du Golfe


Mardi 11 Juillet 2017 modifié le Mercredi 12 Juillet 2017 - 09:19

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson est arrivé lundi à Koweït au début d'une tournée dans le Golfe, pour tenter de sortir de "l'impasse" les efforts de médiation dans la crise opposant le Qatar à ses voisins, alliés des Etats-Unis.




L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, a rencontré le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, lundi à Koweït.
L'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, a rencontré le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, lundi à Koweït.
Cette tournée, qui doit le conduire aussi au Qatar et en Arabie saoudite, intervient en l'absence de progrès apparents dans la médiation menée par le Koweït entre le Qatar et ses adversaires arabes, qui campent sur leurs positions respectives.

M. Tillerson, qui venait de Turquie, a rencontré l'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, avant d'avoir un entretien avec son homologue koweïtien, cheikh Sabah Khaled al-Hamad Al-Sabah, selon l'agence officielle koweïtienne KUNA.

Le Conseiller de la sécurité nationale britannique, Mark Sedwill, a assisté à une partie des entretiens.

A l'issue de ces discussions, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et le Koweït ont appelé dans un communiqué commun les parties prenantes "à juguler rapidement la crise actuelle et à la résoudre au plus vite à travers le dialogue", selon KUNA.

Le secrétaire d'Etat américain se rendra mardi au Qatar, avant de revenir au Koweït dans la journée.

Avant M. Tillerson, les ministres des Affaires étrangères de Grande-Bretagne, d'Allemagne et d'Oman ainsi qu'un haut responsable de l'ONU sont venus dans la région offrir, sans résultat jusqu'ici, leurs bons offices dans cette crise sans précédent.

Le 5 juin, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, accusant le riche émirat gazier de soutenir le "terrorisme" et de se rapprocher de l'Iran chiite, rival régional du royaume saoudien et conspué par Donald Trump.

Avec AFP
Mardi 11 Juillet 2017 - 09:26





Nouveau commentaire :
Twitter