Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Reprise des affrontements à Melilla: un black-out total imposé par les autorités espagnoles


Lundi 1 Novembre 2010 modifié le Lundi 1 Novembre 2010 - 22:41




Reprise des affrontements à Melilla: un black-out total imposé par les autorités espagnoles
Les affrontements entre la police espagnole et les jeunes d'origine marocaine de Melilla ont repris, dimanche soir non loin du quartier "la Canada", théâtre depuis la semaine dernière de mouvements de protestation de jeunes en colère contre leur exclusion du programme local d'embauche, apprend-on de source bien informée.

La police espagnole est intervenue en grand nombre pour disperser les manifestants qui protestaient contre la détérioration de leurs conditions de vie, a fait savoir la même source, faisant état du déploiement d'un important dispositif de sécurité aux entrées des quartiers gagnés par les troubles.

Les jeunes manifestants ont incendié des véhicules en stationnement au niveau des avenues "Reina Regente" et "Polvorin", avant d'entrer en affrontement avec la police locale.

Un Black-out total est imposé sur ces évènements par les autorités espagnoles.Dimanche, la police espagnole a interdit la journaliste marocaine Fatima Zahra Jdili de "Med Radio" d'accéder à la ville de Melillia occupée, et lui a signifié qu'elle était "persona non grata" dans les deux villes occupées de Sebta et Melillia.

En dénonçant ce "comportement répressif" dans un communiqué, publié dimanche, le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM) a indiqué que l'interdiction d'accès à cette journaliste s'inscrit dans le cadre des tentatives de désinformation et de black-out sur les événements sociaux à Mélillia occupée et se trouve aux antipodes des slogans dont se gargarise le gouvernement espagnol, tels le respect des droits de l'Homme, de la liberté de la presse et de la démocratie.

Lundi 1 Novembre 2010 - 22:37

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter