Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Rencontre informelle sur le Sahara mi-décembre près de New York


Vendredi 10 Décembre 2010 modifié le Samedi 11 Décembre 2010 - 22:54




Rencontre informelle sur le Sahara mi-décembre près de New York
Le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, Taib Fassi Fihri, a indiqué, vendredi, qu'il est prévu de tenir une 4ème rencontre informelle sur le Sahara les 16, 17 et 18 décembre dans la banlieue de New York, dans la perspective de tenir une autre au début 2011.

M. Fassi Fihri, qui présentait le projet du budget sectoriel du ministère au titre de l'année 2011 devant la Commission des Affaires étrangères, des frontières, des zones occupées et de la défense nationale à la Chambre des conseillers, a affirmé que les négociations "n'ont enregistré aucun progrès concret, si l'on exclut l'accord de tenir une nouvelle rencontre".

Le ministre a rappelé que le Maroc avait participé à la 3ème rencontre informelle, les 7, 8 et 9 novembre 2010 à Manhasset, sous l'égide de M. Christopher Ross, envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU, en présence des représentants de l'Algérie, de la Mauritanie et du groupe "polisario".

M. Fassi Fihri a relevé que cette rencontre intervient après les entretiens qu'avait eus le roi MohammedVI en marge de la participation du Souverain à la 65ème session de l'Assemblée générale, avec le secrétaire général des Nations unies et l'audience que Sa Majesté avait accordée, en octobre dernier, à l'envoyé personnel en tournée dans la région, la 4ème du genre pour préparer la rencontre en question.

Dans ce sens, a-t-il noté, le roi Mohammed VI a exprimé l'engagement sincère et honnête du Royaume du Maroc de coopérer avec les Nations unies en vue d'entamer des négociations sérieuses et fructueuses permettant de parvenir à une solution définitive et consensuelle à ce conflit, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité appelant à des négociations intenses et profondes entre les parties qui prennent en compte les efforts consentis par le Maroc depuis 2006.

La délégation marocaine, selon Fassi Fihri, avait souligné la nécessité de conférer une nouvelle dynamique aux négociations, non seulement dans le sens de garantir leur poursuite, mais également de les activer en fonction des moyens et d'une méthodologie novatrice pour parvenir à la solution politique escomptée, faisant remarquer que toutes les parties sont appelées à se conformer aux résolutions du Conseil de sécurité et à ne plus demeurer prisonnières de plans dépassés, y compris le choix d'un référendum inapplicable.

Vendredi 10 Décembre 2010 - 22:49

Atlasinfo.fr




Nouveau commentaire :
Twitter