Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Rencontre à Paris entre Valérie Pécresse et Mustapha Bakkoury


Lundi 12 Septembre 2016 modifié le Mardi 13 Septembre 2016 - 07:53

La présidente de la région d'Ile-de-France Valérie Pécresse s'est entretenue, lundi à Paris, avec le président du conseil de région de Casablanca-Settat Mustapha Bakkoury, des moyens de consolider davantage la coopération entre les deux territoires dans tous les domaines.




Lors de leur échange, les présidents des régions française et marocaine, ont affirmé leur volonté commune de promouvoir une coopération fondée sur des intérêts réciproques et un développement conjoint.

A cette fin, la signature d'un accord de coopération entre la Région Ile-de-France et le Conseil de région de Casablanca-Settat a été discutée lors de cette rencontre. Il s’agira là du premier accord de coopération signé entre l’Ile-de-France et le territoire marocain.

Par ce biais, l’Ile-de-France et la Région de Casablanca-Settat s'engagent à consolider leurs relations dans plusieurs domaines, notamment le développement économique et l’emploi, la recherche et l’innovation, l’éducation et la formation, le développement durable, les énergies renouvelables, la transition énergétique, l’aménagement du territoire, l’urbanisme et les transports publics.

Ce développement sera concrétisé par l’organisation d’échanges d’informations, d’expériences et d’expertises, par la mise en œuvre de projets communs et de consultations réciproques ainsi que par l’appui à la mise en relation des acteurs des deux territoires.

Le Maroc et la France entretiennent des relations bilatérales denses, marquées par un dialogue régulier, ainsi que par des échanges culturels, sociaux, scientifiques et commerciaux très riches. De très nombreux franciliens entretiennent des liens étroits, personnels et professionnels, avec le Maroc. La signature de cet accord, qui interviendra en décembre 2016, permettra de renforcer cette union et de montrer que le Maroc est désormais au cœur de la stratégie internationale de la Région Ile-de-France.

Dans une déclaration à la presse, à l'issue de cette rencontre, Mme Pécresse a souligné que la région d'Ile-de-France, qui est une porte ouverte sur l'Afrique, devrait se tourner vers les pays d'origine des Franciliens et établir des ponts avec eux.

"La première étape c'est évidemment Casablanca, métropole du développement économique du Maroc et une capitale africaine avec un rayonnement qui va au-delà du Maroc", a-t-elle dit, soulignant que l'accord qui sera signé entre les deux régions insufflera une nouvelle dynamique à la coopération décentralisée, à l'image de la relation exceptionnelle entre les deux pays.

Pour sa part, M. Bakkoury a indiqué que ce genre de rencontre reflète la qualité des relations intenses entre la France et le Maroc, qui n'excluent aucun domaine de développement.

"Nous avons besoin de nous inspirer de ce qui marche en France et ailleurs, et nous espérons aussi que ce qui fonctionne dans la région de Casablanca-Settat, puisse inspirer ici et ailleurs dans le cadre de la triangulation", qui, a-t-il dit, n'est plus un slogan creux mais une volonté sincère de faire du développement un levier d'intégration d'autres régions, particulièrement en Afrique.


Lundi 12 Septembre 2016 - 20:38





Nouveau commentaire :
Twitter