Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Renault-Tanger : une usine qui promet une performance de premier plan


Jeudi 9 Février 2012 modifié le Jeudi 9 Février 2012 - 15:50

L'usine géante Renault-Tanger Med, qui doit être inaugurée jeudi, sera l'une des plus grandes unités de production de la marque au losange au monde et produira "une performance de tout premier niveau", tout en veillant au respect de l'environnement, promet le groupe automobile français.




Renault-Tanger : une usine qui promet une performance de premier plan
Située à quelques kilomètres au sud du port Tanger-Med, auquel elle sera reliée par autoroute et voie ferrée, la nouvelle usine occupe une superficie de 314 hectares, avec 220.000 m2 de bâtiments construits, lors de la première phase, et 120.000 m2 supplémentaires qui seront fin prêts à la mi-2013.

Avec un investissement de 1,1 milliards d'euros, soutenu par un schéma de financement global très favorable de l'Etat marocain, notamment à travers l'entrée à son capital de la Caisse de Dépôts et de Gestion (CDG) à hauteur de 46 %, la nouvelle usine devrait créer quelque 6.000 emplois directs et 30.000 indirects dans la région à la faveur de l'implantation d'un réseau d'équipementiers automobiles.

+Un véhicule toutes les deux minutes+.


Dès l'entrée en service de sa première ligne en ce début 2012, l'usine devrait sortir de ses chaînes de production quelque 170.000 véhicules à raison de 30 véh/heure, soit un véhicule toute les deux minutes.

Avec la décision de doublement de la capacité, une deuxième ligne de production de 30 véh/heure entrera en service en 2013, et permettra à l'usine d'atteindre 340.000 véhicules/an, à raison d'un véhicule par minute.

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, a même assuré que la capacité de production globale pourrait être portée à 400.000 véhicules par an à terme, si l'on travaillait les week-ends.

Si elle exploite à fond cette capacité optimale, l'usine de Tanger deviendra la plus grande au monde de Renault, loin devant celle de Pitesti, en Roumanie, qui a produit 327.400 véhicules en 2011, et celles de Bursa (Turquie, 313.200 véh), de Palencia (Espagne, 240.000 véh), de Douai (France, 177.000 véh) et de Novo Mesto (Slovénie, 174.000 véh).

Carlos Ghosn a d'ailleurs souligné, en présentant les résultats de 2010 du groupe, que "la performance qui va sortir du site de Tanger va être de tout premier niveau sur le plan mondial et va nous permettre de percer" dans des marchés où le groupe n'est pas pour l'instant bien positionné.

L'usine de Tanger Med "va permettre d'épauler nos efforts en Moyen Orient, mais aussi en Afrique, un continent qui compte un potentiel inexploité", avait expliqué M. Ghosn, en précisant que 10 % de sa production seront consacrés au marché local et 90 % à l'exportatio


Renault-Tanger : une usine qui promet une performance de premier plan
+Une "base-arrière" pour les low-cost+.

Dans sa nouvelle stratégie, le groupe français voudrait faire de cette usine "une nouvelle base arrière" de sa gamme de véhicules économiques (low cost).

Dégageant une rentabilité supérieure à 6 %, cette gamme permet de répondre à une tendance de fond en Europe vers des voitures à petit budget et de conquérir des clients dans les pays émergents.

Après avoir vendu 813.000 voitures de modèles économiques en 2011 (30 % du total), le constructeur français vise la barre de 1 million cette année.

Alors que le site de sa filiale roumaine de Dacia à Pitesti arrive déjà à saturation, l'entrée en service de l'usine Tanger Med permettra au groupe de relever ce défi et de compléter sa gamme low cost, avec la production du nouveau modèle, le "Lodgy". Ce monospace de 5 à 7 places, qui sera commercialisé au printemps à partir de 12.000 euros en Europe, promet de "faire un carton" en France, selon la presse parisienne.

Outre le Lodgy et sa déclinaison utilitaire, le site de Tanger devrait produire un nouveau modèle de la gamme low cost qui n'a pas encore été dévoilé par le constructeur. Il s'agirait, selon le quotidien français "Les Echos", de la "future génération" de la berline Logan.

+Une usine "exemplaire en matière d'impact environnemental"+.

Dans une démarche éco-respectueuse, la direction de Renault a assuré que l'usine de Tanger sera l'une "des plus propres de la planète", promettant un site "zéro carbone et zéro rejet de liquide industriel".

Grâce à un partenariat développé entre la marque au losange, l'Etat marocain et le groupe français Veolia, les impacts sur l'environnement de l'usine Renault à Tanger seront "réduits à des niveaux jamais atteints pour une usine de carrosserie montage".

Outre les atouts propres à Renault, l'implantation de cette usine à Tanger favorisera l'émergence dans la ville du Détroit et sa région d'un écosystème de l'industrie automobile et d'un vivier qui attirera de nombreux équipementiers.

Et à la faveur des grands chantiers d'infrastructures réalisés ou en cours (portuaires, ferroviaires, routières et logistiques), Tanger dispose de fortes chances de drainer d'autres constructeurs automobile internationaux.

Le Japonais Nissan, qui s'est retiré de ce projet à cause de la crise financière, devrait certainement y faire le retour, comme l'a souligné maintes fois M. Ghosn, également président de l'Alliance Renault-Nissan.

Jeudi 9 Février 2012 - 13:23

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter