Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Remaniement : Baroin à Bercy, Pécresse au Budget


Mercredi 29 Juin 2011 modifié le Mercredi 29 Juin 2011 - 18:08

Au lendemain de la désignation de Christine Lagarde à la tête du FMI, le remaniement ministériel - le 11e depuis 2007 - a été annoncé cet après-midi. Il concerne au total neuf postes.
François Baroin est nommé ministre de l’Economie, il est remplacé au Budget par Valérie Pécresse, elle-même remplacée par Laurent Wauquiez. Trois centristes font leur entrée au gouvernement : François Sauvadet à la Fonction Publique, Jean Leonetti aux Affaires européennes et Marc Laffineur aux Anciens combattants.




Remaniement : Baroin à Bercy, Pécresse au Budget
Les chaises musicales

François Baroin succède à Christine Lagarde au ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. Ce proche de Jacques Chirac, âgé de 46 ans, aurait fait le forcing, si l’on en croit certaines sources, allant jusqu’à mettre sa démission dans la balance pour obtenir le poste face à Bruno Le Maire, dont François Fillon apprécie le travail à l’Agriculture.

Il est remplacé au Budget par Valérie Pécresse, qui occupait jusqu’alors le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Elle-même remplacée à ce poste par Laurent Wauquiez, ministre des Affaires européennes.

Les entrants

Le député Nouveau centre de Côte-d’Or François Sauvadet, remplace à la Fonction publique, mais avec le rang de ministre, le secrétaire d’Etat Georges Tron, mis en examen pour viols et agression sexuelle.

Un autre centriste Jean Leonetti, député des Alpes-Maritimes, vice-président du Parti radical de Jean-Louis Borloo, succède à Laurent Wauquiez.

Le député UMP du Maine-et-Loire Marc Laffineur, également centriste, est nommé secrétaire d’Etat aux Anciens combattants.

La députée UMP Claude Greff prend le secrétariat d’Etat à la Famille auprès de Roselyne Bachelot.

Enfin l’ex-judoka David Douillet est nommé secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, un nouveau poste créé au côté d’Alain Juppé au Quai d’Orsay.
Et le promu : le secrétaire d’Etat aux Transports Thierry Mariani, conserve son maroquin mais il est élevé au rang de ministre auprès de Nathalie Kosciusko-Morizet, la ministre de l’Ecologie.

Ce remaniement, plus important qu’annoncé, fait un principal déçu : Bruno Le Maire. Celui qui faisait partie des trois favoris pour Bercy, a perdu son bras de fer avec François Baroin. Il a fini par refuser le Budget qui lui avait été proposé, et reste au ministère de l’Agriculture.






Mercredi 29 Juin 2011 - 18:04

(Avec agences)




Nouveau commentaire :
Twitter