Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Régis Debray: "La frontière, c'est la paix"


Lundi 22 Novembre 2010 modifié le Lundi 22 Novembre 2010 - 00:23

Dans " Eloge des frontières ", le médiologue loue les vertus de la limite. Elle offre une résistance aux démesures avilissantes et nocives. Et garantit des repères vitaux. Aujourd'hui, une urgence.




Régis Debray: "La frontière, c'est la paix"
Cet essai Régis Debray (Editions Gallimard) est issu d’une conférence qu’il a donnée à la maison franco-japonaise de Tokyo le 23 mars 2010. Il s’inscrit dans le prolongement de ses réflexions
sur le sacré (Le moment fraternité) et sur le conflit israélopalestinien (Un candide en Terre sainte), dont il constitue une sorte d’appendice.

Prenant à rebrousse-poil, mais sans ton pamphlétaire, l’idéologie du "sans-frontiérisme", il érige la frontière en « droit de l’homme ». Pourquoi faire ? « Pour faire corps », répond-il : "Fermer l’espace pour ouvrir l’esprit.".

Essayiste, romancier, journaliste et mémorialiste, Régis Debray a notamment publié aux Éditions Gallimard de nombreux essais, une pièce de théâtre : Julien le fidèle (collection blanche, 2005), des mémoires : Aveuglantes lumières (collection blanche,2006). Derniers ouvrages parus : Un candide en Terre sainte (collection blanche, 2008, Folio n° 4968), Le moment fraternité (collection blanche, 2009, Folio essais n° 538), Dégagements (collection blanche, 2010).

Lundi 22 Novembre 2010 - 00:10