Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Rama Yade, victime d'"une manoeuvre de nature politique" ?


Jeudi 17 Juin 2010 modifié le Jeudi 17 Juin 2010 - 21:56

C'est ce que laisse entendre la secrétaire d'Etat aux Sports, après l'article du Canard Enchaîné sur ses dépenses engagées lors de sa visite en Afrique du Sud.




Rama Yade, victime d'"une manoeuvre de nature politique" ?
Apparemment, Rama Yade elle-même n'était pas satisfaite de ses propres explications, données mardi soir 15 juin dans les couloirs de l'Assemblée nationale, sur ses dépenses engagées lors de sa visite en Afrique du Sud, puisqu'elle en remet une couche sur son site internet.

Dans un billet intitulé "Rama Yade souhaite apporter les informations suivantes concernant son déplacement en Afrique du Sud suite à l’article paru dans le Canard enchaîné daté du mercredi 16 juin 2010", qui l'accusait d'avoir réservé une chambre plus chère que celle des Bleus, alors même qu'elle avait dénoncé le "clinquant" de l'hôtel de l'équipe de France, la secrétaire d'Etat aux Sports apporte une nouvelle pièce à sa défense.

Et pas des moindres, puisqu'elle évoque carrément la possibilité d'un complot ourdi contre elle.
"Faut-il que mon propos sur l’argent dans le football de haut niveau ait tant dérangé qu’on cherche à me le faire payer ? A moins qu’il s’agisse d’une manoeuvre de nature politique ? J’ai quelques idées là-dessus", écrit-elle, avant de conclure "Bienvenue en politique, les amis!"

Ceci dit en passant, cela fait deux secrétaires d'Etat qui, le même jour, sous-entendent avoir été victimes d'un complot. Dans l'affaire des cigares payés par l'Etat, également révélée par le Canard Enchaîné, Christian Blanc a lui aussi contre-attaqué en déclarant avoir été l'objet d'un "règlement de comptes".

45.000 euros de dépenses au total

Pour le reste, le billet de Rama Yade reprend les arguments qu'elle avait exposés dans ses déclarations à l'Assemblée. Dénonçant de nouveau "les constructions imaginaires" du Canard, elle répète que la réservation controversée avait été faite par l'Ambassade par "précaution" pour cause de travaux à la Résidence de France, qu'elle n'a finalement pas dormi dans cette suite, qu'elle n'était accompagnée que de trois membres de son cabinet plus un agent de sécurité, qu'elle avait fait 3 vols sur 5 en classe économique...

A l'écrit, elle a préféré oublier, en revanche, la sortie - somme toute peu convaincante - sur sa touche vestimentaire qu'elle avait faite mardi soir. "Vous savez que je ne suis pas connue pour les excès de quelque sorte qu'ils soient. On dit même que je m'habille bon marché et que cela se voit", avait-elle dit.
Cela n'a rien à voir, mais, au passage, signalons une faute d'orthographe dans sa note : "Le choix de descendre à la Résidence a toujours été privilégiée."

Petit rappel des faits : selon Le Canard enchaîné, la benjamine du gouvernement avait prévu de passer deux nuits dans un hôtel cinq étoiles de Georgetown, où une "junior suite" à 667 euros par jour lui avait été réservée. Soit un peu plus que les 589 euros de la chambre double de chaque joueur de l'équipe de France.

Mais selon le journal, après avoir appelé les Bleus à "la décence en temps de crise", elle a voulu annuler cette réservation. Elle a opté pour la résidence de l'ambassade française au Cap, plus une nuit dans une chambre d'hôte à 120 euros à Knysna. Mais le ministère de la Santé avait déjà payé la facture qui ne pourra pas être remboursée.

Le Canard Enchaîné estime à plus de 45.000 euros les dépenses occasionnées par le séjour de Rama Yade, dont 37.000 pour les billets d'avion de la ministre et ses collaborateurs en classe affaire.



Jeudi 17 Juin 2010 - 20:30

Nouvel Obs




Nouveau commentaire :
Twitter