Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Raid aérien américain contre le chef de l’EI en Libye


Dimanche 15 Novembre 2015 modifié le Dimanche 15 Novembre 2015 - 01:11




L’armée américaine a annoncé samedi 14 novembre avoir mené une opération aérienne contre le chef de l’Etat islamique (EI) en Libye, où l’organisation djihadiste s’est implantée à la faveur du chaos auquel est livré le pays, quatre ans après le renversement de Mouammar Kadhafi. Selon le Pentagone, l’Irakien Abou Nabil a été tué dans la nuit de vendredi à samedi.

Abou Nabil, alias Wissam Najm Abd Zayd Al-Zubaydi, selon le porte-parole, a longtemps été « un militant d’Al-Qaida » et était « le plus haut responsable de l’EI en Libye ». Il pourrait notamment être « le porte-parole s’exprimant dans une vidéo de février 2015 montrant l’exécution de chrétiens coptes ». Sa mort « va amoindrir les capacités de l’EI à atteindre ses objectifs en Libye, notamment le recrutement de nouveaux membres, l’établissement des bases en Libye et la planification d’attentats à l’extérieur contre les Etats-Unis ».

Le raid aérien « a été autorisé et lancé » avant les attentats de Paris et Saint-Denis qui ont fait 129 morts le même jour et ont été revendiqués par l’EI.

L’EI est essentiellement installé dans la ville côtière centrale de Syrte mais il est encore présent à Derna, d’où il a été chassé en juillet dernier par des combattants islamistes locaux et des habitants fatigués de la présence des djihadistes étrangers. Les puissances occidentales craignent qu’il ne continue à gagner du terrain.
Ce n’est pas la première fois que des frappes américaines visent des islamistes de l’EI en dehors de ses fiefs en Irak et en Syrie, mais celle-ci est importante en raison de la proximité entre Abou Nabil et la direction centrale de l’EI, d’après un responsable américain.

Selon un témoin oculaire à Derna, des avions utilisant des systèmes de vision de nuit ont mené des raids aériens dans des lieux contrôlés par des combattants locaux de l’EI dans le secteur sud-est de la ville, à Fattayah.

Dimanche 15 Novembre 2015 - 01:06





Nouveau commentaire :
Twitter