Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Rachida Dati salue le discours "de vérité" du Roi Mohammed VI


Mardi 31 Juillet 2012 modifié le Mercredi 1 Août 2012 - 12:02




Rachida Dati salue le discours "de vérité" du Roi Mohammed VI
L'eurodéputée et ancienne ministre française de la Justice, Rachida Dati, a salué le discours de "vérité" prononcé lundi par le Roi Mohammed VI à l'occasion de la fête de Trône, y voyant le gage de la détermination du Souverain à garantir l'Etat de droit, notamment à travers la poursuite des réformes de la régionalisation et de la justice.

Dans ce discours "de vérité", "SM le Roi a rappelé que le gouvernement disposait des outils efficaces, grâce à la nouvelle Constitution, pour poursuivre les réformes nécessaires au développement du Maroc, en particulier celles de la justice et de la régionalisation", écrit Mme Dati dans un communiqué.

"Ces deux chantiers prioritaires démontrent la détermination de SM le Roi à garantir l'Etat de droit pour tous les Marocains et à tenir compte de leurs préoccupations. La régionalisation permettra à l'administration d'être encore plus efficace au service des Marocains. Cette démocratie locale affirmée sur l'ensemble du territoire et la proximité qu'elle instaure seront des éléments déterminants pour le développement du Maroc", estime-t-elle.

Rappelant la volonté exprimée par le souverain de renforcer les liens forts existant entre le Maroc et l'Union européenne, Mme Dati a souligné que cette dernière "a le devoir de se tenir aux côtés du Maroc".

Elle a, à cet égard, estimé que l'adoption par la Commission européenne d'un programme visant notamment à soutenir les efforts du Maroc dans sa réforme de la gestion des finances et de l'administration publiques traduit la confiance des institutions européennes dans le Maroc. Elle valide la pertinence des réformes menées et la vision ambitieuse d'Homme d'Etat du Roi pour Son peuple et Son pays.

Evoquant, d'autre part, l'appel "visionnaire" du souverain à la relance de l'Union du Maghreb Arabe, l'eurodéputée a souligné que cet appel "ne doit pas passer inaperçu".

Selon elle, "l'Union Européenne doit aussi y répondre afin de s'y associer. Cela peut être la solution à la faiblesse de notre action dans cette partie du monde".

Et de souligner qu'"aujourd'hui plus que jamais l'UMA doit sortir de son immobilisme et doit être l'acteur incontournable de la recherche d'une solution de paix et de stabilité pour cette région du monde. Les pays du Maghreb ne doivent pas rater leur rendez-vous avec l'Histoire et avec leur destin".

Mardi 31 Juillet 2012 - 16:05





Nouveau commentaire :
Twitter