Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Rabat abrite dimanche la réunion des ministres maghrébins des Affaires étrangères


Samedi 4 Mai 2013 modifié le Samedi 4 Mai 2013 - 12:47

Les ministres des Affaires étrangères des cinq pays de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) tiendront dimanche une réunion à Rabat sur fond d’une possible relance de ce regroupement en panne depuis plusiuers décennies, a appris samedi Atlasinfo de source officielle.




El Otmani et Medelci
El Otmani et Medelci
Outre des questions sécuritaires liées à la région , la réunion évoquera l’éventuelle tenue d’un sommet des chefs d’Etat maghrébin, un rendez-vous reporté jusqu’ici en raison des évènements politiques et sécuritaires qui ont secoué certains pays maghrébins sur fond du « Printemps arabe ».

Outre Saad Edine El Othmani du côté marocain, devront participer à la rencontre de Rabat, les chefs de diplomatie d’Algérie Mourad Medelci, de la Tunisie, Othman Jerandi, de Libye Mohamed Abdel Aziz et de Mauritanie Hamady ould Hamady, a indiqué à Atlasinfo une source diplomatique.

Les rapports politiques et économiques entre les pays maghrébins ainsi que la situation en Libye et en Tunisie figurent au programme de cette rencontre.

Dans une déclaration à Atlasinfo, le ministre marocain des Affaires étrangères, Saad Edine El Othmani a émis l’espoir que cette réunion soit couronnée de succès, réaffirmant la « volonté du Maroc d’aller de l’avant pour édifier le Maghreb". "C’est une nécessité visant à assurer le progrès et le développement ainsi que la stabilité de la région », a-t-il dit.


Samedi 4 Mai 2013 - 10:30

Par Mohamed Chakir





1.Posté par RIFI MRE le 05/05/2013 00:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On s'en fou de l'union du Maghreb,on veut récupérer nos terres marocaines colonisées et occupées par l’Algérie à savoir le SAHARA ORIENTAL:l’Algérie doit restituer Tindouf, Colomb Bechar, Hassi Baida et Elknadssa. Ces localités marocaines formant le Sahara oriental se trouvent actuellement sous contrôle algérien. Elles ont été annexées dans les années 50 par la France coloniale à son département algérien
Lorsque le Maroc a obtenu son indépendance en 1956, il a réclamé à la France de lui restituer ses terres. La France était d’accord sur le principe mais à condition que le Maroc observe une neutralité via-à-vis de la résistance algérienne, ce que le roi du Maroc Mohamed V avait refusé. En effet le Maroc servait de base de repli à cette résistance. Le Maroc avait préféré conclure un accord avec Ferhat Abbas, dirigeant du gouvernement provisoire algérien, dans la perspective de régler le problème des frontières après le départ des Français. Malheureusement après l'indépendance de l'Algérie, en 1962, Ferhat Abbas a été remplacé par Ahmed Ben Bella qui a refusé de reconnaître l’accord passé entre le Maroc et Ferhat Abbas...

Nouveau commentaire :
Twitter