Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




RTL maintient Eric Zemmour à l'antenne


Mercredi 24 Décembre 2014 modifié le Mercredi 24 Décembre 2014 - 10:19

La radio RTL a décidé mardi de poursuivre sa collaboration avec le chroniqueur français Eric Zemmour au nom de la "confrontation des idées", en dépit d'une polémique suscitée par ses propos sur les musulmans.




Le polémiste continuera à intervenir dans l'émission "On n'est pas forcément d'accord", a annoncé la station qui a fait valoir que "la démocratie, c'est accepter et permettre la confrontation des idées", dans un communiqué diffusé quatre jours après l'annonce de l'éviction d'Eric Zemmour de la chaîne iTélé.

RTL "ne se laissera jamais dicter ses choix d'antenne", explique la station qui assure ne pas être "une radio partisane". Le chroniqueur collabore depuis janvier 2010 avec RTL. Habitué des controverses, Eric Zemmour a suscité une nouvelle polémique en déclarant que les musulmans "vivent entre eux, dans les banlieues", que "les Français ont été obligés de quitter", dans un entretien au journal italien Corriere della Sera.

À la suite de ces propos, iTélé a décidé vendredi soir de mettre fin à l'émission "Ca se dispute" à laquelle le polémiste de 56 ans participait depuis dix ans. Dès ce week-end, plusieurs voix s'étaient élevées contre cette éviction, venant aussi bien de la présidente du parti d'extrême droite Front national Marine Le Pen, qui a dénoncé une "police de la pensée", que de l'ancien député européen écologiste Daniel Cohn-Bendit ou de Jean-Luc Mélenchon du Parti de gauche, au nom de la liberté d'expression.

La chaîne Paris Première (groupe M6) a pour sa part annoncé dimanche le maintien de son émission à laquelle collabore Zemmour. Le quotidien de droite Le Figaro, auquel il collabore également, n'a fait aucun commentaire. Le chroniqueur n'en est pas à son premier scandale. Il avait notamment affirmé en mars 2010 sur Canal+ que les Français issus de l'immigration sont plus contrôlés que les autres "parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes". Il a été condamné en 2011 pour provocation à la discrimination raciale.

Le dernier livre d'Eric Zemmour, "Le suicide français" où il accuse les élites d'avoir bradé les valeurs de la France, caracole en tête des ventes avec plus de 400.000 exemplaires écoulés.
Mercredi 24 Décembre 2014 - 01:53

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter