Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Qui va payer les funérailles de René Angélil à 700 000 dollars ?


Vendredi 1 Avril 2016 modifié le Vendredi 1 Avril 2016 - 11:53

La société de production de Céline Dion a présenté une lourde facture au gouvernement québécois. Qui refuse de tout régler. La polémique enfle.




Qui va payer les funérailles de René Angélil à 700 000 dollars ?
On se souvient des émouvantes funérailles de René Angélil dans la cathédrale de Montréal, en janvier dernier, en présence de la famille du défunt et des personnalités du Québec. Le producteur de la star avait eu droit à des obsèques nationales de la part du gouvernement, en raison de son aura et de sa contribution au rayonnement du Québec dans le monde. Ce qui implique une prise en charge de l'enterrement par le contribuable québécois. Deux mois plus tard, la facture vient de tomber et provoque des remous : avec 700 000 dollars canadiens, soit environ 470 000 euros, René Angélil a eu droit à des funérailles quasiment princières...

Selon une radio de Montréal, du groupe Cogeco Média, la note plutôt salée a été présentée ces derniers jours au gouvernement québécois par les Productions Feeling, la société de Céline Dion. L'entreprise avait, en effet, entièrement supervisé les funérailles, au nom du gouvernement, en prenant complètement les choses en main. D'après le journaliste québécois Louis Lacroix, le nouveau patron des Productions Feeling, Aldo Giampaolo, a mis les bouchées doubles pour appliquer les dernières volontés de son ancien patron, René Angélil. Il n'aurait pas lésiné sur les dépenses, faisant même appel à une entreprise privée pour assurer la protection des sites et des personnes, malgré la mobilisation de forces de l'ordre pour quadriller le centre-ville.

50 000 dollars, pas plus


Dans cette affaire, le gouvernement québécois aurait été relégué au second plan en étant chargé de gérer l'emplacement des célébrités et d'assurer un minimum de protocole. D'où son mécontentement en voyant arriver une liste de coûts à régler, dont on ne connaît pas aujourd'hui les détails. À titre de comparaison, les obsèques de René Angélil coûtent dix fois plus que celles déjà assurées dans le passé par le gouvernement du Québec, notamment pour le joueur de hockey Jean Béliveau, en 2014, pour 60 000 dollars.

Aux dernières nouvelles et après négociations, l'État québécois a décidé de ne payer que ce qu'il a l'habitude de défrayer, à savoir 50 000 dollars, pour régler notamment l'avis de décès, le transport du défunt et les frais d'église... Le reste, à savoir la grosse majorité des coûts, sera donc à la charge de la famille du défunt, ce qui ne devrait pas poser de problème puisque Céline Dion serait à la tête d'une fortune estimée à 470 millions d'euros, toujours selon la presse québécoise.
Vendredi 1 Avril 2016 - 10:45

Source Le Point




Nouveau commentaire :
Twitter