Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Quelques dizaines d'Arabes israéliens dans les rangs de l'EI (ministre)


Mercredi 11 Mars 2015 modifié le Mercredi 11 Mars 2015 - 08:47

Plusieurs dizaines d'Arabes israéliens ont rejoint le groupe Etat islamique (EI), a affirmé mercredi le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon au lendemain de l'annonce par cette organisation de l'exécution d'un Arabe israélien.




"Quelques dizaines d'Arabes israéliens se sont enrôlés au sein de l'Etat islamique et sont partis se battre (en Syrie et en Irak), certains d'entre d'eux ont été tués, d'autres arrêtés à leur retour ou avant de partir, mais il ne s'agit pas d'un phénomène répandu parmi les Arabes israéliens", a affirmé le ministre à la radio publique.

Il a estimé qu'il n'était "pas difficile" de diffuser les idées de l'EI "y compris en Israël, grâce à Internet".

A propos de la vidéo diffusée mardi par le groupe Etat islamique sur l'exécution d'un Arabe israélien accusé d'espionner pour le Mossad, les services secrets israéliens, Moshé Yaalon a démenti ces allégations.

"Cet Arabe israélien n'a rien à voir avec le Mossad ni une quelconque institution liée à la sécurité en Israël", a souligné le ministre.

Dans la vidéo de plus de dix minutes mise en ligne sur des comptes jihadistes, un jeune garçon en tunique et treillis, abat, d'une balle dans le front, un homme présenté comme Muhammad Said Ismail Musallam, avant de tirer plusieurs balles sur son cadavre.

Outre l'exécution, on peut voir un gros plan sur le passeport de la victime, ainsi qu'une liste de noms accompagnés de photos d'hommes présentés comme des espions d'Israël.

Le porte-parole du Shin Bet, le service de sécurité intérieure israélien, avait récemment affirmé que le jeune homme était parti le 24 octobre pour la Turquie, d'où il était passé en Syrie, et que, selon les informations israéliennes, il avait rejoint l'EI "de sa propre initiative et à l'insu de ses parents".

Les services de sécurité israéliens ont fait état ces derniers mois d'Arabes israéliens tués dans les rangs d'organisations jihadistes, et annoncé en janvier l'arrestation de sept Arabes israéliens accusés de planifier la création d'une cellule de l'EI en Israël.

La communauté des Arabes israéliens, descendants des 160.000 Palestiniens restés sur leur terre après la création d'Israël en 1948, compte aujourd'hui plus de 1,4 million de personnes, soit 20% de la population.
Mercredi 11 Mars 2015 - 08:46

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter