Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Pyongyang menace l'ONU d'un "châtiment impitoyable" en cas d'ouverture d'une antenne du HCDH à Séoul


Mardi 31 Mars 2015 modifié le Mardi 31 Mars 2015 - 08:19

La Corée du Nord a menacé l'ONU mardi d'un "châtiment impitoyable" si le Haut-Commissariat aux droits de l'Homme ouvrait comme prévu une antenne à Séoul.




La Commission pour la réunification pacifique de la mère patrie (CRPMP), un organisme d'Etat chargé des affaires intercoréennes, a dénoncé l'ouverture annoncée d'un bureau du Haut-Commissariat comme une "provocation impardonnable".

Le bureau de l'ONU deviendrait une "cible" prioritaire pour des "frappes", a-t-elle averti.

Les Nations unies avaient évoqué l'ouverture de ce bureau dès le mois de mai 2014, après la publication d'un rapport d'une commission d'enquête comparant les crimes commis par Pyongyang à ceux des Nazis, de l'apartheid et des Khmers rouges.

Des centaines de milliers de prisonniers politiques ont péri dans des camps pendant les 50 dernières années, selon les enquêteurs de l'ONU.

Le bureau du Haut-Commissariat pourrait ouvrir dans les tout prochains mois.

"Aussitôt que le siège d'une campagne de calomnie anti-RPDC (Corée du Nord) sera en place au Sud, il fera immédiatement l'objet d'un châtiment impitoyable", a prévenu la commission nord-coréenne dans un communiqué cité par l'agence officielle KCNA.

Pyongyang avait subi le 22 décembre dernier devant le Conseil de sécurité un feu roulant de critiques à l'occasion de la première réunion du genre sur la situation des droits de l'homme dans ce pays d'Asie du nord-est.
Mardi 31 Mars 2015 - 08:19





Nouveau commentaire :
Twitter