Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Pulvar: "J'ai payé très cher le fait de vivre avec Arnaud Montebourg"


Jeudi 7 Février 2013 modifié le Vendredi 8 Février 2013 - 21:32




Pulvar: "J'ai payé très cher le fait de vivre avec Arnaud Montebourg"
Audrey Pulvar revient sur sa séparation avec Arnaud Montebourg. Pour la journaliste, il n'y a pas de doute, sa relation avec le ministre français a nui à sa carrière.

C'est dans une interview au Buzz Média Orange-Le Figaro que la chroniqueuse du "Grand 8" a évoqué sa relation passée avec le ministre français, Arnaud Montebourg.

"J'ai payé très cher le fait de vivre avec Arnaud Montebourg", confie-t-elle. "Moi, je suis restée la même, j'ai toujours gardé ma liberté d'esprit, ma liberté de parole, mes sujets de prédilection. Je n'ai pas l'impression d'avoir changé en étant avec ou en n'étant plus avec Arnaud Montebourg. Mais j'en ai subi des conséquences forts désagréables qui j'espère sont derrière moi".

Pour Audrey Pulvar, sa vie privée a eu des conséquences néfastes sur sa carrière. Elle affirme d'ailleurs n'avoir toujours pas compris les raisons pour lesquelles elle a été évincée de l'émission "On n'est pas couché". "J'ai mal compris le fait que Catherine Barma et Laurent Ruquier, la productrice et le créateur de 'On n'est pas couché', voulaient que je reste. C'est la direction de France Télévisions qui a clairement dit qu'elle ne voulait pas de moi. Or, j'étais dans cette émission précisément pour défendre des idées et des points de vue".

La journaliste française revient également sur sa démission des Inrockuptibles. "Il y a eu un problème de relation de confiance rompue", explique-t-elle. "Cette affaire de la BPI qui est venue polluer la relation de confiance entre Matthieu Pigasse, l'actionnaire des Inrocks, et moi qui était la directrice générale, car j'étais la compagne d'Arnaud Montebourg. Cela a complètement faussé le climat".

Toutefois, Audrey Pulvar reste optimiste quant à l'avenir. "J'ai bientôt 41 ans, j'espère que j'ai encore au moins trente années d'activité professionnelle devant moi. J'ai donc le temps".

Jeudi 7 Février 2013 - 17:49





Nouveau commentaire :
Twitter