Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Projection au siège de l'ONU d'un documentaire accablant pour l'Algérie et le polisario


Jeudi 13 Mars 2014 modifié le Samedi 15 Mars 2014 - 01:41

"L'identité d'un front", un film documentaire qui retrace l'histoire du conflit du Sahara et pointe du doigt l'implication avérée de l'Algérie dans ce différend régional, a été projeté jeudi au siège européen de l'ONU à Genève, en marge des travaux du Conseil des droits de l'homme.




Réalisé par Hassan El Bouharrouti, ce documentaire de 90 minutes apporte un éclairage sur le contexte géopolitique et géostratégique de la genèse du front polisario afin de mieux cerner l'idéologie, les soutiens et les agissements de ce mouvement séparatiste.

Le film livre d'abondants témoignages d'anciens fondateurs et ex-membres du front ainsi que des images d'archives de l'Institut national français de l'audiovisuel (INA).

D'après le réalisateur, "l'identité d'un front" vise à éclairer l'opinion publique internationale sur la réalité du conflit artificiel autour du Sahara marocain et informer les générations montantes sur ses racines et sur la justesse de la cause nationale.

"Au fil de mon parcours professionnel en Europe, j'ai constaté que bon nombre de personnes se déclarent favorables aux thèses séparatistes du polisario, sans connaissance aucune des enjeux de ce conflit, des considérations historiques qui l'entourent", a-t-il déclaré à la MAP peu avant la projection du documentaire.

Pour M. El Bouharrouti, il a fallu donc faire un travail d'analyse chronologique au sujet des conditions historiques à l'origine de la création du front polisario dans le contexte global de décolonisation du Sahara dont la Marche vert reste le point culminant.

Cette méconnaissance de la réalité de la question du Sahara est justement l'une des principales motivations pour la production de ce film, a-t-il expliqué.

Le film revient sur les ingérences de parties étrangères en vue de déstabiliser le Maroc et de faire perdurer le conflit au grand dam des populations et des familles de la région, contraintes à subir la dispersion et la séquestration dans les camps de Tindouf, en Algérie.

Les témoignages présentés montrent clairement que le Polisario, créé par des étudiants sahraouis dans le cadre de la lutte contre l'occupation espagnole, a été récupéré par le régime algérien dans une tentative d'affaiblir le Maroc et de servir ses ambitions hégémoniques dans la région.

Au cours d'un débat tenu à l'issue de la projection, l'accent a été mis sur la qualité et l'objectivité de cette œuvre documentaire qui a été déjà projetée au Maroc et dans plusieurs villes européennes, dont Bruxelles.

Ont assisté à cette projection plusieurs représentants de la société civile marocains et étrangers, des parlementaires, des diplomates, dont l'ambassadeur représentant permanent du Maroc à Genève, M. Omar Hilale, ainsi que des représentants de médias.
Jeudi 13 Mars 2014 - 21:54

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter