Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Programme 'Tanger-Métropole': le Roi Mohammed VI lance et inaugure plusieurs projets sociaux


Lundi 12 Octobre 2015 modifié le Mardi 13 Octobre 2015 - 15:22

Le Roi Mohammed VI a procédé, lundi à Tanger, au lancement et à l'inauguration de plusieurs projets inscrits dans le cadre du programme phare ''Tanger-Métropole'' et destinés à la promotion des conditions socio-économiques des femmes et à la protection des enfants issus de milieux défavorisés.




Le Souverain a ainsi procédé à l'inauguration d'un Centre d'éducation et de formation des femmes au quartier Mghogha Lakbira, et au lancement des travaux de réalisation d'un Centre pour femmes actives au quartier Bir Chifa à Beni Makada, d'une maison de l'Enfant au quartier Bellevue à Mghogha, d'un Centre pour Mères en détresse au quartier Branes et d'une Maison de l'Etudiante ''Dar Attaliba'' au quartier Mghogha Lakbira.

Mobilisant des investissements de l'ordre de 27,5 millions de dirhams, ces projets de proximité traduisent l'intérêt qu'accorde le Souverain au développement de l'élément humain, particulièrement des femmes et des enfants, et Sa volonté constante de doter toutes les franges de la société de moyens et outils d'insertion socio-économique afin de leur permettre de participer activement au développement de leur pays.

Le Centre d'éducation et de formation des femmes du quartier Mghogha Lakbira, dont les travaux ont été lancés par le Roi le 22 mars 2014, a pour principal objectif de soutenir les femmes issues de milieux défavorisés, en les dotant de compétences diverses (art culinaire, pâtisserie, coupe-couture, coiffure-esthétique, broderie) et en leur permettant d'avoir des revenus stables, notamment par le biais d'activités génératrices de revenus et d'emploi.

Fruit d'un partenariat entre l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), l'Entraide nationale, la préfecture de Tanger-Assilah et le tissu associatif, ce Centre (5,2 MDH) permettra également l'alphabétisation fonctionnelle des femmes bénéficiaires, leur sensibilisation, ainsi que l'accueil et l'éducation de leurs enfants de moins de 3 ans.

Le Centre pour femmes actives du quartier Bir Chifa (3,5 millions DH) est destiné pour sa part à assurer aux personnes bénéficiaires une plus grande stabilité sociale et une insertion économique réussie. Réalisé sur un terrain de 1.154 m2, ce Centre permettra aux femmes du quartier de bénéficier de cours l'alphabétisation et de formations dans des métiers générateurs de revenus (coupe-couture, broderie, dessin sur verre et céramique), et, leurs enfants, de suivre une éducation préscolaire de qualité. Ce projet qui sera réalisé dans un délai de 18 mois est le fruit d'un partenariat entre la préfecture de Tanger-Assilah, la Commune urbaine de Tanger et l'Entraide nationale.

Pour ce qui est de la Maison de l'Enfant (8 MDH), elle a pour missions le développement de l'éveil chez l'enfant, le soutien moral et psychologique des enfants en situation difficile, la participation aux efforts de protection des enfants contre la violence, et l'information, l'éducation et la sensibilisation quant aux droits des enfants. Espace éducatif et de loisirs par excellence, cette structure sociale comprendra des cellules de suivi médical et psychologique, de protection de l'enfant, et d'assistance judiciaire, un atelier de dessin et de sculpture, des classes de sciences de la vie et de la terre, d'éducation civile, d'éducation religieuse, et d'enseignement de langues étrangères, des salles d'informatique et de soutien scolaire, un club de lecture et une bibliothèque. La Maison de l'Enfant sera réalisée dans un délai de 18 mois, dans le cadre d'un partenariat entre l'INDH, le ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord, la préfecture de Tanger-Assilah, et la commune urbaine de Tanger.

Le Souverain a également lancé les travaux de réalisation d'un Centre pour Mères en détresse au quartier Branes, une structure qui permettra d'apporter l'assistance sociale, psychologique et juridique nécessaire aux Mères en situation difficile, de les sensibiliser et de les prendre en charge, ainsi que leurs enfants, dans les meilleures conditions. Ce projet INDH, réalisé sur un terrain de 635 m2, abritera des salles de suivi médical et psychologique, d'écoute et d'orientation, de planification familiale, d'assistance juridique, une médiathèque, une salle de gymnastique, un pavillon d'hébergement provisoire des mères en détresse d'une capacité de 30 lits, un réfectoire, une aire de jeu, un salon, et une crèche. Ce Centre (4,5 MDH) est le fruit d'un partenariat entre l'Initiative nationale pour le développement humain, le ministère de la Santé, l'Entraide Nationale, la préfecture de Tanger Assilah, la Commune urbain de Tanger et l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord.

Quant à la Maison de l'Etudiante Dar Attaliba , elle sera construite au quartier Mghogha Lakbira sur un terrain de 850 m2 et aura pour objectif de lutter contre le décrochage scolaire des jeunes filles, notamment des filles du monde rural et de celles issues de familles défavorisées. Abritant des dortoirs, un réfectoire, une salle polyvalente, une salle de lecture, une infirmerie, et une bibliothèque, cet établissement (6 MDH) sera réalisé dans un délai de 18 mois dans le cadre d'un partenariat entre l'INDH, le ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, la préfecture de Tanger-Assilah, la Commune urbaine de Tanger, et l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord.

Ces différents projets conforteront l'offre sociale au niveau de la ville de Tanger, permettant ainsi à la population de s'inscrire amplement dans la dynamique de développement multidimensionnelle que connait la Cité du Détroit.
Lundi 12 Octobre 2015 - 23:20





Nouveau commentaire :
Twitter