Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Profanation de tombes de soldats musulmans à Carcassonne, le CFCM vivemment indigné


Lundi 26 Décembre 2011 modifié le Lundi 26 Décembre 2011 - 21:27

Des inscriptions racistes et des croix gammées ont été découvertes lundi sur une trentaine de tombes d'anciens combattants musulmans au cimetière de Carcassonne (sud de la France), où des sépultures avaient déjà été profanées le 10 septembre. Sur les pierres tombales portant un croissant et une étoile, symbole de l'islam, les personnes qui se sont introduites dans le cimetière cette nuit ont écrit "la France aux Français, les Arabes dehors", "les Arabes, dégagez" ou encore "sales Arabes" et "sales juifs".




Profanation de tombes de soldats musulmans à Carcassonne, le CFCM vivemment indigné
Le Conseil Français du Culte Musulman a exprimé "sa profonde indignation", rappelant qu'il y a à peine trois mois, "ce même cimetière et ces mêmes tombes ont été lâchement profanées".

Dans un communiqué du président du CFCM, M. Mohammed Moussaoui a condamné "fermement cette nouvelle profanation qui constitue une grande offense à la mémoire de ces soldats et les valeurs pour lesquelles ils se sont sacrifiés".

Cette intervient quelques jours après celle de deux mosquées à Pau et Décines et "aggrave le sentiment d’inquiétude des musulmans de France face à la flambée des actes islamophobes qui ont douloureusement marqué l’année 2011", selon le communiqué.

Le CFCM "appelle les pouvoirs publics à mobiliser les services concernés afin que les auteurs de tous ces actes insupportables soient identifiés au plus vite et sanctionnés avec la plus grande sévérité".

"Compte tenu de l’acharnement de ces adeptes de la haine sur ce cimetière, le CFCM demande la mise en place d’un dispositif approprié pour sa protection", insiste-t-on de même source, souhaitant que cette "demande de mise en place d’une mission d’information parlementaire sur la multiplication des actes antimusulmans soit enfin prise en compte".

L'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC) a déposé plainte, a précisé le préfet de l'Aude, Anne-Marie Charvet.

Une cérémonie de recueillement devant les tombes dégradées est prévue mardi avec des représentants religieux, de l'État et de la ville.

Lundi 26 Décembre 2011 - 18:02

Par Atlasinfo.fr





1.Posté par Farid Mnebhi le 26/12/2011 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'indignation du CFCM arrive un peu en retard. Il aurait du s'indigner du numéro spécial de l'express en premier lieu, ce qui n'est pas encore fait. Voilà ce que sème le torchon de l'express et le silence des responsables des asspciations musulmanes de France. Farid Mnebhi

Nouveau commentaire :
Twitter