Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Processus de Paix au Proche Orient : Alain Juppé en Pologne pour la réunion informelle des MAE européens


Vendredi 2 Septembre 2011 modifié le Samedi 3 Septembre 2011 - 13:16

Le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, prend part vendredi à Sopot, en Pologne, à la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne (Gymnich) où le processus de Paix au Proche Orient sera au coeur des discussions, a-t-on appris auprès du Quai d'Orsay.




Processus de Paix au Proche Orient : Alain Juppé en Pologne pour la réunion informelle des MAE européens
Au cours de cette réunion de deux jours, les ministres européens devraient "faire le point sur le processus de paix au Proche-Orient et préparer les échéances de septembre à New York, notamment la position de l'Union Européenne (UE) sur l'initiative que les Palestiniens pourraient prendre à l'Assemblée générale des Nations unies", indique un communiqué du ministère français des Affaires étrangères.

Les palestiniens avaient annoncé leur intention de demander à cette occasion la reconnaissance de leur Etat, faute de reprise des négociations de Paix avec la partie israélienne, une initiative rejetée d'ores et déjà par l'Etat hébreu et les Etats Unis.

Intervenant jeudi devant la conférence annuelle des ambassadeurs de France, M. Juppé a exprimé le souhait de Paris que "cette échéance soit l'occasion de rouvrir le chemin de la négociation plutôt que de risquer une confrontation diplomatique stérile et dangereuse".

Dans son discours à l'ouverture de cette conférence mercredi, le président français Nicolas Sarkozy avait souligné l'impératif pour les 27 pays de l'Union européenne de "s'exprimer d'une seule voix" à ce sujet. "Ensemble, nous devons assumer nos responsabilités. La France va prendre des initiatives, nous voulons l'unité de l'Europe", avait-il dit en déclinant les principaux axes de la diplomatie française pour l'année à venir.

Outre la question palestinienne, des ministres européens des Affaires étrangères devront également examiner, au lendemain de la conférence de Paris sur la Libye, "les mesures que l'UE entend prendre pour accompagner le Conseil national de transition dans ses efforts de redressement, de démocratisation et de modernisation du pays". Ils évoqueront aussi la situation en Syrie ainsi que les évolutions en cours dans le voisinage de l'Union européenne, tant au Sud qu'à l'Est.


Vendredi 2 Septembre 2011 - 16:10

Atlasinfo avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter