Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Procès de l'ex-président tchadien : le parquet a requis la perpétuité


Mercredi 10 Février 2016 modifié le Mercredi 10 Février 2016 - 22:21

Le parquet des Chambres africaines extraordinaires (CAE), tribunal spécial chargé de juger Hissein Habré, a requis, mercredi, à Dakar, la réclusion criminelle à perpétuité à l'encontre de l'ancien président tchadien.





Le procureur général, Mbacké Fall, a également demandé la confiscation des biens de l'ex-président tchadien, poursuivi pour crimes contre l'humanité, crimes de guerre et actes de torture.

Le procès de l'ex homme fort de Ndjamena, interrompu en décembre dernier, avait repris lundi dernier avec les plaidoiries qui se poursuivront jusqu'au 12 courant. Les avocats de la défense plaideront jeudi et vendredi.

M. Habré est jugé, depuis le 20 juillet 2015, devant les CAE à Dakar pour crimes contre l'humanité commis à l'époque où il était au pouvoir entre 1982 et 1990.

Suite au refus de l'accusé de participer au procès, la Cour a commis d'office trois avocats sénégalais pour assurer sa défense.

Si M. Habré est condamné, il pourra interjeter appel, comme c'est le cas d'ailleurs pour le parquet en cas d'acquittement.

En détention préventive depuis juin 2013 au Sénégal où il s'était réfugié après sa chute en 1990, M. Habré a été renvoyé, le 13 février 2015, devant la Cour d'assises des CAE.
Mercredi 10 Février 2016 - 22:21





Nouveau commentaire :
Twitter