Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Prise d'otages au Bangladesh: les tireurs étaient bangladais, cinq connus de la police


Dimanche 3 Juillet 2016 modifié le Dimanche 3 Juillet 2016 - 09:11

Les sept islamistes qui ont tué 20 personnes vendredi soir dans un restaurant de Dacca, la capitale du Bangladesh étaient des Bangladais dont cinq d'entre eux étaient connus des services de police, ont annoncé les autorités, alors que le pays entamait dimanche deux jours de deuil national.




La plupart des victimes, dont 18 sont des étrangers, ont été tuées à la machette par le commando islamiste avant que la police ne donne l'assaut et entre dans le bâtiment abritant le restaurant, 12 heures après le début de la prise d'otages.

Six islamistes ont été tués lors de l'assaut; un septième a été arrêté.

"Tous les hommes étaient Bangladais. Cinq d'entre eux étaient fichés comme activistes et ceux qui sont chargés de faire respecter la loi ont essayé à plusieurs reprises de les arrêter", a déclaré à la presse samedi soir le chef de la police nationale, Shahidul Hoque.

L'Etat islamique, qui a revendiqué le massacre, a diffusé des photos de cinq combattants présentés comme ayant participé au massacre. La responsabilité de l'EI n'a pas été confirmée officiellement.

Les responsables de la sécurité du pays ont attribué les attaques qui ont visé ces 18 derniers des défenseurs des libertés, des homosexuels ou des membres de minorités religieuses, à deux groupes locaux, Ansar al Islam et Jamaat-ul-Mujahideen.

Ansar, considéré comme le groupe le plus dangereux des deux et le mieux organisé, a prêté allégeance à Al Qaïda tandis que Jamaat-ul-Mujahideen dit représenter l'Etat islamique.

"Nous ne pouvons pas dire d'emblée quel est le groupe derrière tout cela. Mais c'étaient des terroristes qui étaient bien entraînés", a déclaré le général Naeem Ashfaq Choudhuri, directeur général des opérations militaires de l'armée du Bangladesh.


Atlasinfo (avec MAP)
Dimanche 3 Juillet 2016 - 09:09





Nouveau commentaire :
Twitter