Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Prince héritier d'Arabie Saoudite en France: au menu, livraison d'armes au Liban et menace terroriste


Lundi 1 Septembre 2014 modifié le Lundi 1 Septembre 2014 - 21:59

Le prince héritier d'Arabie saoudite est arrivé lundi à Paris, où il doit être reçu par le président français François Hollande dans le cadre d'une visite dominée par les questions de coopération militaire sur fond de crises au Proche et Moyen-Orient.




En décembre dernier, le président Hollande (d) avait rencontré dans le royaume le prince héritier Salman ben Abdel Aziz.
En décembre dernier, le président Hollande (d) avait rencontré dans le royaume le prince héritier Salman ben Abdel Aziz.
Salmane Ben Abdel Aziz, 78 ans, demi-frère du roi Abdallah, aura un entretien avec le président avant un dîner officiel à l'Élysée, en présence de nombreux invités, en particulier des chefs d'entreprises.

Il est arrivé lundi à Paris pour une visite de trois jours, selon l'ambassade saoudienne.

Outre les crises régionales en cours et d'autres sujets de nature politique, la coopération en matière de défense sera abordée, dont la question des armes que la France pourrait fournir au Liban dans le cadre d'un accord de financement saoudien d'un montant de trois milliards de dollars.

Vendredi, le président français avait reçu le prince saoudien Alwaleed Bin Talal, neveu du roi Abdallah, venu évoquer le développement des investissements entre la France et le Royaume.

Selon des sources diplomatiques, parmi les autres rencontres prévues pour le prince héritier à Paris, figure un entretien mercredi avec le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. L'Irak et la lutte contre l'État islamique, mais aussi la Syrie et le Liban, devraient être au centre des discussions, ont ajouté ces sources.

Cité samedi par des médias saoudiens, le roi Abdallah a prévenu les pays occidentaux qu'en l'absence d'une réaction "rapide", ils seraient la prochaine cible de la menace jihadiste.

La visite du prince héritier survient par ailleurs deux semaines après l'attaque spectaculaire, le 17 août à Paris, du convoi d'un autre prince saoudien, Abdel Aziz Ben Fahd, dernier des fils du roi Fahd mort en 2005. Plus de 250.000 euros avaient été déclarés volés au détriment du prince de 41 ans, ministre déchu multi-millionnaire à la réputation de noceur.

Lundi 1 Septembre 2014 - 15:35

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter