Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Prières dans la rue: le CFCM va entamer une collaboration avec les préfets pour trouver une solution


Vendredi 15 Avril 2011 modifié le Samedi 16 Avril 2011 - 22:42




Prières dans la rue: le CFCM va entamer une collaboration avec les préfets pour trouver une solution
Après le débat houleux, organisé par l'UMP sur la laïcité, Claude Guéant, ministre français de l'Intérieur, a reçu vendredi les responsables des principales religions en France pour leur "faire part des décisions du gouvernement".

A la sortie de cette rencontre, Mohammed Moussaoui a indiqué à l'AFP que le gouvernement avait annoncé son intention de créer un "groupe de travail interministériel" sur la laïcité "auquel seront associés les cultes" afin de clarifier les conditions d'application de la "neutralité" religieuse dans les services publics. "Les propositions qui sont retenues par les pouvoirs publics sont loin des craintes que nous avions au départ", a-t-il confié, rappelant que la plupart des responsables religieux avaient exprimé leur hostilité ou leur réserve face au débat sur la laïcité qui redoutaient notamment qu'il stigmatise les musulmans. Il a également tenu à souligner le climat "riche, serein et transparent" de cette rencontre. Citant "la volonté des pouvoirs publics de consolider le dialogue entre les cultes et l'Etat",

Mohammed Moussaoui a également mentionné la création d'une "conférence départementale pour les libertés religieuses qui permettrait aux responsables culturels au niveau de chaque région de discuter avec les élus locaux".

Une "décrispation générale"

Concernant la question des prières dans la rue, qui n'en est "pas le lieu naturel", le CFCM va entamer une "collaboration avec le préfet de police pour trouver des solutions pour les trois cas" dans la capitale, a indiqué le président de l'association représentant les musulmans de France. Pour Marseille, la même "collaboration" sera mise en place entre le préfet délégué à la sécurité des Bouches-du-Rhône et les responsables locaux du Conseil. Sur ce point, le responsable de la Fédération protestante de France, le pasteur Claude Baty, a indiqué que les recours "aux baux emphytéotiques et aux garanties d'emprunt devraient être facilités". Le ministre Claude Guéant a répondu "qu'aucun concours financier public n'était possible" dans la construction des lieux de culte, mais que "des dispositifs existaient dans le cadre de la loi 1905".

Le président du Consistoire central, Joël Mergui, a pour sa part, déclaré que, si "sur les principes généraux, je n'ai jamais été inquiet, c'est dans l'application des détails que l'on rencontre encore des difficultés", et qu'il faut "une certaine souplesse d'application". Le porte-parole du grand rabbin de France, Moshé Lewin, est également revenu sur l'affaire des aménagements d'horaires pour les étudiants juifs lors des examens d'entrée aux grandes écoles révélé il y a peu par Mediapart. Selon lui, Claude Guéant a déclaré qu'il était "impensable d'organiser des examens les jours d'une fête juive importante et qu'il faudra remédier à cette erreur de calendrier". Joël Mergui a d'ailleurs souhaité que le problème soit pris en compte "dès le début de chaque année scolaire". Selon un autre participant, le ministre de l'Intérieur "a reconnu qu'il fallait prendre en considération en début de chaque année scolaire les différentes fêtes religieuses".

Au sortir de cette rencontre, le rabbin Lewin a estimé que la réunion avec Claude Guéant était "le début d'un travail qui aboutira à ce que doit être la laïcité, c'est à dire non pas la négation des religions, mais l'application de règles identiques avec, également, la possibilité pour chacune des religions d'être ce qu'elle est". Les responsables du CFCM ont, eux, évoqué une "décrispation générale". Dans un communiqué, le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, s'est réjouit se réjouit "que le gouvernement inscrive son action dans l’esprit positif de rassemblement, d’écoute et de tolérance qui a animé les travaux de l’UMP". Une opération réussie pour le gouvernement, qui semble être parvenu vendredi à apaiser quelques tensions.

Vendredi 15 Avril 2011 - 19:08

Atlasinfo avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter