Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Prêtre égorgé: Marine Le Pen dénonce la "responsabilité immense de ceux qui nous gouvernent depuis 30 ans"


Mardi 26 Juillet 2016 modifié le Mercredi 27 Juillet 2016 - 07:34




Prêtre égorgé: Marine Le Pen dénonce la "responsabilité immense de ceux qui nous gouvernent depuis 30 ans"
La présidente du FN Marine Le Pen a dénoncé mardi la "responsabilité (...) immense" de "tous ceux qui nous gouvernent depuis 30 ans", visant la gauche et la droite, après l'égorgement d'un prêtre dans une église près de Rouen, revendiqué par le groupe État islamique.

"La responsabilité de tous ceux qui nous gouvernent depuis 30 ans est immense. Les voir bavarder est révoltant! ", a tweeté la dirigeante d'extrême droite.

Plus tôt dans la matinée, elle avait dit dans un premier tweet son "épouvante" et sa "crainte" d'un "nouvel attentat de terroristes islamistes".

Dans un communiqué parvenu en milieu d'après-midi, l'eurodéputée a jugé que "devant la multiplication effrayante des attentats perpétrés sur notre sol, désormais quasi hebdomadaires, et devant l'insupportable gradation dans le degré de barbarie, nous disons au gouvernement et au président de la République, qu'il n'est plus possible de ne pas agir".

"Quand enfin le pouvoir va-t-il prendre les mesures qui s'imposent et mettre fin aux décennies d'aveuglement et de laxisme qui ont conduit la France là où elle est?" a-t-elle aussi demandé.

- 'La France, aimez-la ou quittez-la!' -

Mme Le Pen a rappelé ses propositions: "fermeture des mosquées salafistes, expulsion des imams prêcheurs de haine, contrôles à nos frontières nationales, arrêt de l'immigration, véto à la politique allemande d'accueil des migrants, rétablissement d'une pleine et entière double peine, mise hors d'état de nuire des fichés S, renforcement des moyens de nos forces de l'ordre, de notre renseignement, de notre armée, réforme du code de la nationalité, renforcement des sanctions judiciaires et application effective des peines, construction de prisons".

"La France, aimez la ou quittez la ! Respectez son peuple, son histoire et ses valeurs... Sinon les Français se fâcheront..." a tweeté de son côté son compagnon Louis Aliot, l'un des vice-présidents du FN.

"Égorger un prêtre: l'islamisme passe une étape dans l'horreur et cible l'un des piliers de l'identité millénaire de notre pays", a jugé un autre vice-président, Florian Philippot.

Secrétaire général et numéro trois du parti, Nicolas Bay, élu normand, s'est lui indigné des "safaris de Bernard Cazeneuve et François Hollande sur les lieux des drames (qui) deviennent indécents! Qu'ils agissent enfin!" a-t-il demandé.

De son côté, la nièce de Marine Le Pen, la députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen, a déclaré sur Twitter: "Ils tuent nos enfants, assassinent nos policiers et égorgent nos prêtres. Réveillez-vous! "

"En Occident comme en Orient, les chrétiens doivent se lever pour résister à l'islamisme!" a-t-elle tweeté plus tard dans l'après-midi.

Un proche collaborateur de celle-ci, Damien Rieu, employé au groupe FN en région PACA et ancien porte-parole de Génération identitaire, a lui accusé les évêques de "fermer les yeux et se taire depuis trop longtemps sur l'islamisme", dans un tweet.

"Il est temps pour l'Église d'ouvrir les yeux sur la menace qui pèse sur elle plutôt que d'appeler à voter contre FN", a-t-il aussi tweeté. Il a en revanche retiré un tweet dans lequel il évoquait la "complicité" des responsables catholiques "par leur silence".


Source AFP
Mardi 26 Juillet 2016 - 17:16





Nouveau commentaire :
Twitter