Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Présidentielle en France : Premier débat télévisé des candidats aux primaires de la droite


Jeudi 13 Octobre 2016 modifié le Jeudi 13 Octobre 2016 - 18:18

Les sept candidats pour les primaires de la droite et du centre dans la perspective de l'élection présidentielle française de mai 2017 vont se confronter, jeudi soir, dans le cadre d'un premier débat télévisé, dans l'attente du vote d’investiture, dont le premier tour aura lieu le 20 novembre et le second tour le 27 novembre.




Les candidats de la primaire à droite, Jean-François Copé, François Fillon, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, Jean-Frédéric Poisson et Nicolas Sarkozy.
Les candidats de la primaire à droite, Jean-François Copé, François Fillon, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, Jean-Frédéric Poisson et Nicolas Sarkozy.
Les protagonistes de ce casting sont l’ancien président Nicolas Sarkozy, les anciens Premiers ministres Alain Juppé et François Fillon, l’ex-président de l’UMP et ancien ministre Jean-François Copé, l’ancien ministre Bruno Le Maire, l’ex-ministre Nathalie Kosciusko-Morizet et le président du Parti démocrate-chrétien, Jean-Frédéric Poisson.

Selon les observateurs, en dépit de la diversité des profils des membres de ce panel, le débat va plutôt se focaliser sur Alain Juppé et Nicolas Sarkozy qui restent les deux principaux ténors de cette confrontation. Le premier devra conforter son avancée dans les sondages et son image de rassembleur, alors que le second devra consolider son aura de chef d’Etat expérimenté et remonter dans les intentions de vote.

Même si ce débat se profile en duel, l’ensemble des protagonistes devront convaincre leur public car, selon un sondage Odoxa réalisé pour Franceinfo, plus d'un tiers des Français (35 %) et deux tiers des électeurs potentiels du primaire (65 %) ont l'intention de suivre la confrontation entre les sept candidats.

Selon ce sondage, 41 % des Français souhaitent que les candidats abordent la thématique de l’emploi, plutôt que celle de l’identité (4 %), qui fait florès chez de nombreux candidats. Les sondés disent apprécier que les protagonistes de ce débat abordent aussi les questions relatives à la lutte contre le terrorisme (29 % ), à l’immigration (27 %), au pouvoir d’achat (26 %), à la fiscalité (16 %) et à l’éducation (%).
Jeudi 13 Octobre 2016 - 13:34





Nouveau commentaire :
Twitter