Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Présidentielle en France : Le Pen en tête, Macron se rapproche, Fillon décroche


Mardi 7 Mars 2017 modifié le Mardi 7 Mars 2017 - 18:09

Selon un sondage OpinionWay, le leader d'En marche ! talonne la candidate du Front national au premier tour de l'élection présidentielle.




Marine Le Pen conserve sa place au premier tour de la présidentielle. A premier tour, elle est talonnée par Emmanuel Macron. Distancé, François Fillon conserve cependant un socle stable malgré ses déboires judiciaires, selon un sondage OpinionWay publié mardi 7 mars.

La présidente du Front national reste stable sur une semaine dans les intentions de vote, à 26 %, tandis que le candidat du mouvement En marche ! gagne un point, à 25 %, selon cette enquête quotidienne réalisée pour Les Échos, Radio classique et Orpi et dont la marge d'erreur est comprise de 1,1 point à 2,5 points. Exclu du second tour, le candidat de la droite François Fillon perd un point sur une semaine, à 20 %.

Fillon, une base stable

Il conserve cependant un socle électoral stable depuis la première enquête quotidienne de cet institut publiée il y a un mois, en dépit du scandale d'emplois présumés fictifs qui parasite sa campagne et des défections dans ses rangs qui ont suivi l'annonce de sa convocation devant des juges d'instruction pour le 15 mars.

Derrière le trio de tête, le candidat socialiste Benoît Hamon, désormais soutenu par l'écologiste Yannick Jadot, gagne un point à 16 %, tandis que celui de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon perd un point à 10 %.

Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la France, est stable à 3 %, tandis que le candidat du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) Philippe Poutou, et celle de Lutte ouvrière Nathalie Arthaud n'atteignent pas 1 %. Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait sur Marine Le Pen avec 60 % des voix contre 40 %.

Emploi : l'enjeu principal

L'emploi (55 %), la protection sociale (49 %) et le pouvoir d'achat (46 %) sont les enjeux qui compteraient le plus pour les personnes interrogées au moment de voter, devant la lutte contre le terrorisme (36 %), la sécurité (35 %) et l'immigration (35 %). 87 % des personnes interrogées jugent par ailleurs la campagne électorale de « mauvaise qualité » et 12 % de « bonne qualité ».

Enquête réalisée en ligne du 4 au 6 mars auprès de 1 559 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,1 point à 2,5 points. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Avec AFP
Mardi 7 Mars 2017 - 13:25





Nouveau commentaire :
Twitter