Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Présidentielle en France: Arnaud Montebourg veut une primaire large et efficace


Dimanche 11 Septembre 2016 modifié le Dimanche 11 Septembre 2016 - 16:08

Devant les frondeurs, le candidat à la présidentielle a réaffirmé son souhait d'une primaire ouverte à toute la gauche, et pas seulement au PS.




Arnaud Montebourg en Saône-et-Loire, lundi 16 mai 2016.
Arnaud Montebourg en Saône-et-Loire, lundi 16 mai 2016.
« Plus la primaire est large, plus elle est efficace », a estimé dimanche Arnaud Montebourg en arrivant à l'université d'été des frondeurs à La Rochelle (Charente-Maritime), où ces derniers ont adopté un appel à une « primaire de toute la gauche et des écologistes ». Interrogé sur sa propre participation à la primaire du PS, alors qu'il maintient l'ambiguïté depuis son entrée en campagne en août, l'ancien ministre de l'Économie a redit son soutien à un « processus (...) positif, qui permet de créer et d'améliorer le débat en associant les Français ».

« Donc, pour ma part, j'ai toujours dit que j'étais favorable à cette primaire, que je m'y inscrirai », a-t-il affirmé. « J'ai besoin de garantie sur la loyauté, j'ai besoin qu'elles ne soient pas des primaires à la portion congrue, j'ai besoin qu'elles ne soient pas une sorte de petit galop d'essai pour servir de faire-valoir », a-t-il toutefois ajouté immédiatement.

Appel à Mélenchon, aux communistes et aux écologistes

Le conseil national du PS doit se réunir le 2 octobre pour préciser les conditions de la primaire, notamment s'agissant des parrainages, et présenter une première carte des bureaux de vote. L'université d'été des partisans de la motion B du congrès de Poitiers (« À gauche pour gagner ») s'est ouverte samedi à La Rochelle. Ses participants ont adopté samedi soir à huis clos un « appel du 10 septembre » invitant Jean-Luc Mélenchon, le PCF et EELV à rejoindre le processus de la primaire, en dépit du refus qu'ils ont d'ores et déjà exprimé.

Deux membres de la motion B sont candidats à la primaire que le PS a décidé d'organiser avec ses partenaires de la « Belle Alliance populaire » : Benoît Hamon et Marie-Noëlle Lienemann. Gérard Filoche, membre du bureau national du PS, est quant à lui candidat à une primaire « de toute la gauche et des écologistes ».

Dimanche, deux tables rondes verront s'exprimer les différents candidats (ou presque candidats) à la primaire : la première (« Pour en finir avec le chômage ») réunit Gérard Filoche, Arnaud Montebourg, la militante féministe Caroline De Haas, le président du MJS Benjamin Lucas, le député aubryste Jean-Marc Germain, avec une intervention en duplex du président du PCF Pierre Laurent. La seconde (« Pour une offensive démocratique ») verra notamment s'exprimer Benoît Hamon, Marie-Noëlle Lienemann, le président de l'Unef William Martinet et, en duplex, l'écologiste Cécile Duflot.

(Avec AFP)
Dimanche 11 Septembre 2016 - 12:14





Nouveau commentaire :
Twitter