Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 







Présidentielle 2017: les écarts se creusent entre les candidats


Mercredi 19 Avril 2017 modifié le Mercredi 19 Avril 2017 - 20:47




Les écarts dans les intentions de vote de premier tour en faveur des quatre premiers candidats à la présidentielle se creusent légèrement, selon un sondage BVA-Salesforce pour la presse régionale et Orange publié mercredi, à quatre jours du scrutin.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen restent au coude à coude et sont respectivement crédités de 24% et 23% des intentions de vote. Ils voient tous les deux leur score progresser d'un point par rapport à la précédente édition de cette enquête, publiée vendredi dernier, tandis que François Fillon et Jean-Luc Mélenchon, à égalité avec 19%, perdent chacun un point.

Le candidat du mouvement En Marche ! "semble profiter de la tentation du vote utile", observe BVA en précisant que son socle électoral se solidifie: 74% de ses électeurs potentiels se disant sûrs de leur choix, contre 67% la semaine dernière.

La présidente du Front national, dont le score s'érodait régulièrement depuis la mi-mars, regagne un point et voit sa base se remobiliser. Au total, 89% des sympathisants FN se déclarent certains d'aller voter, soit une hausse de neuf points par rapport à la semaine dernière.

Largement distancé, le candidat socialiste Benoît Hamon gagne un point, à 8,5%, interrompant le mouvement d'érosion des intentions de vote en sa faveur entamé fin février.

Dans les configurations testées pour le second tour, Emmanuel Macron s'imposerait face à Marine Le Pen (avec 65% des suffrages), face à François Fillon (67%) et Jean-Luc Mélenchon (60%).

Marine Le Pen est également donnée perdante face à François Fillon (qui réunirait 57% des voix) et face à Jean-Luc Mélenchon (60%).

En cas de duel de second tour opposant Jean-Luc Mélenchon et François Fillon, le candidat de La France insoumise l'emporterait avec 58% des suffrages.

Ce sondage, effectué par internet les 18 et 19 avril, porte sur 1.427 inscrits sur les listes électorales issus d'un échantillon de 1.502 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Les chiffres évoqués dans cette enquête reposent sur la base des sondés certains d'aller voter et ayant exprimé une intention de vote, soit 1.098 personnes, précise BVA, en soulignant que cela se traduit par une marge d'erreur de plus ou moins 2,5 points pour un résultat de 20%.

Mercredi 19 Avril 2017 - 20:43





Nouveau commentaire :
Twitter