Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 







Présidentielle 2017: les candidats français débattent sur fond d'incertitude record


Mardi 4 Avril 2017 modifié le Mercredi 5 Avril 2017 - 09:46

"Petits" candidats et grands favoris à la présidentielle française s'affrontent mardi soir lors d'un débat télévisé à moins de trois semaines du scrutin, pour tenter de convaincre les bataillons d'électeurs encore indécis et conjurer la menace d'une abstention record.




Présidentielle 2017: les candidats français débattent sur fond d'incertitude record
Exercice inédit avant un premier tour d'élection présidentielle, prévu le 23 avril, les onze prétendants sont conviés sur un même plateau pour exposer leur projet, dans une campagne vérolée par les affaires, riche en coups de théâtre et scrutée à l'étranger, alors que l'extrême droite est donnée qualifiée au second tour programmé le 7 mai.

Les cinq principaux candidats avaient déjà âprement débattu le 20 mars, devant plus de 10 millions de téléspectateurs. Juste avant le premier tour, un autre débat réunissant tous les candidats est pour le moment envisagé mais plusieurs d'entre eux ont exprimé des réserves sur leur participation.

Au coude à coude dans les sondages avec environ 26% chacun, Marine Le Pen, présidente du Front national, parti anti-immigration et anti-Europe, et Emmanuel Macron, ancien ministre du président socialiste François Hollande repositionné au centre, espèrent consolider leur avance, même s'ils risquent d'attirer les feux croisés de leurs adversaires.

Le candidat de la droite François Fillon est tombé en troisième position dans les intentions de vote (17%) après un scandale sur des emplois fictifs présumés impliquant sa famille qui lui vaut une inculpation notamment pour détournement de fonds publics. En dépit de cette première pour un candidat majeur à la présidentielle, il cherchera à convaincre de la pertinence de son programme d'austérité pour s'inviter au second tour.

Quatrième du peloton loin devant son rival socialiste Benoît Hamon, le trublion de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon ne cesse lui de progresser dans les sondages qui le créditent désormais de 15% des voix. Il espère continuer à creuser l'écart avec pour ambition de doubler le conservateur Fillon.

Mardi 4 Avril 2017 - 22:03





Nouveau commentaire :
Twitter