Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Présidentielle 2017 : Seul Juppé serait capable de devancer Marine Le Pen, selon un sondage


Jeudi 23 Juin 2016 modifié le Jeudi 23 Juin 2016 - 00:36

Seul Alain Juppé serait capable de devancer Marine Le Pen au premier tour de l'élection présidentielle, rapporte un sondage Elabe.

Avec AFP




Alain Juppé serait le seul capable de devancer Marine Le Pen au premier tour de l'élection présidentielle de 2017, au cours duquel François Hollande serait éliminé dans tous les cas de figure, selon un sondage Elabe publié mercredi. Quel que soit le candidat de droite, le chef de l'État arriverait systématiquement en troisième position, avec 13,5 à 15 % d'intentions de vote, loin derrière la présidente du Front national et le représentant de la droite.

Avec 39 % d'intentions de vote, Alain Juppé est le seul en mesure de devancer la patronne du FN, créditée de 26 % au premier tour, devant François Hollande, 14 %, et Jean-Luc Mélenchon, 11 %, selon cette enquête pour Les Échos et Radio Classique. En cas de candidature de Nicolas Hulot (9 %) pour les écologistes, Alain Juppé obtiendrait 37 %, Marine Le Pen 26 %, François Hollande 12 % et Jean-Luc Mélenchon 10 %.

Marine Le Pen devant Nicolas Sarkozy

Si Nicolas Sarkozy était le candidat de la droite, Marine Le Pen le devancerait d'une courte tête, avec 26 à 27 % d'intentions de vote contre 25 % à l'ancien chef de l'État. Suivent François Hollande, 14 à 15 %, Jean-Luc Mélenchon, 10 à 12 %, et François Bayrou, 10 à 11,5 %. Marine Le Pen devancerait également François Fillon, candidat de la droite, avec 27 à 29 % d'intentions de vote, contre 23 à 24 % pour l'ex-Premier ministre. François Hollande obtiendrait 13 à 15 %, Jean-Luc Mélenchon 11 à 12 % et François Bayrou, 9,5 à 10 %. Même ordre d'arrivée dans l'hypothèse d'une candidature de Bruno Le Maire, crédité de 21 à 22 %, loin derrière Marine Le Pen, 28 à 30 %, mais devant François Hollande, 13,5 à 15 %.

Nicolas Hulot serait crédité, selon les hypothèses, de 9 à 11 % des intentions de vote. Dans le cas d'une candidature de Cécile Duflot pour les écologistes, celle-ci recueillerait de 3 à 3,5 %. Nicolas Dupont-Aignan serait crédité de 3,5 à 5 % des intentions de vote.

Enquête réalisée en ligne les 20 et 21 juin auprès de 926 personnes de 18 ans et plus inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas.
Jeudi 23 Juin 2016 - 00:33





Nouveau commentaire :
Twitter