Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Présentation à Rabat d'une pièce théâtrale sur la situation des réfugiés subsahariens au Maroc


Samedi 26 Juin 2010 modifié le Samedi 26 Juin 2010 - 14:48

Le Conseil Consultatif des Droits de l'Homme a organisé, vendredi à Rabat, en collaboration avec le Haut commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) la présentation d'une pièce théâtrale sur la situation des réfugiés subsahariens au Maroc.




Présentation à Rabat d'une pièce théâtrale sur la situation des réfugiés subsahariens au Maroc
Cette pièce théâtrale qui a été interprétée par un groupe de réfugiés subsahariens à l'occasion de la célébration de la journée mondiale du Réfugié (20 juin) a pour objectif de lever le voile sur les difficultés qu'ils rencontrent et les désagréments qu'ils subissent au quotidien.

Ces réfugiés qui ont été initiés aux techniques de mise en scène théâtrale et de rédaction de script en dialecte marocain, racontent dans cette pièce la complexité et de la précarité de leur situation ainsi que leur volonté et les efforts qu'ils déploient pour s'intégrer dans la société marocaine.

S'exprimant à cette occasion, le Président du Conseil consultatif des droits de l'Homme (CCDH), M. Ahmed Herzenni a exprimé sa satisfaction des bonnes relations existant entre le CCDH et le HCR.

Selon M. Herzenni, le HCR a répondu à certaines revendications nationales, en premier lieu celle des Marocains séquestrés à Tindouf qui sont privés de leurs droits les plus élémentaires, à la liberté de déplacement et à la liberté d'expression.

Le CCDH, a organisé plusieurs activités communes avec le Bureau du HCR au Maroc, en particulier un colloque à Agadir et la pièce théâtrale présentée pour la deuxième fois consécutive en partenariat avec les deux institutions, a-t-il ajouté

De son côté, le Représentant du HCR au Maroc, M. Johannes Van Der Klaauw, a mis l'accent sur les efforts des réfugiés pour construire une nouvelle vie dans leur pays d'asile, qui peuvent prendre diverses formes, notamment l'apprentissage de la langue locale, le suivi d'une formation professionnelle, le montage d'un projet pour générer leurs propres revenus ou encore une contribution artistique qui participe à l'enrichissement de la culture de la société d'accueil.

Les réfugiés au Maroc sont effectivement protégés contre l'arrestation et l'expulsion grâce à la collaboration exemplaire des autorités marocaines, a-t-il poursuivi.

Il est rappeler que le Maroc a ratifié la Convention internationale relative au statut des réfugiés le 7 novembre 1956 et le Protocole de 1967 relatif au statut des réfugiés le 20 avril 1971.

Le Royaume est le premier pays arabe a avoir ratifié la convention de Genève et à avoir mis en place un dispositif y afférant
Samedi 26 Juin 2010 - 14:44

D'après MAP




Nouveau commentaire :
Twitter