Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Présentation à Paris de l'ouvrage "La Réhabilitation des Cimetières Juifs du Maroc - Les Maisons de la Vie"


Dimanche 1 Février 2015 modifié le Lundi 2 Février 2015 - 18:58

L'ouvrage intitulé "La Réhabilitation des Cimetières Juifs du Maroc - Les Maisons de la Vie" a été présenté, dimanche à l'Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris, dans le cadre de l'exposition-événement "Le Maroc Contemporain".




Lors de cette cérémonie, le secrétaire général du conseil des communautés israélites du Maroc et ambassadeur itinérant du Roi, M. Serge Berdugo, a souligné que la réhabilitation des cimetières juifs, qui a été lancée en 2010 à l'initiative du Roi Mohammed VI, a duré quatre ans et concerné 167 sites de 14 régions du Royaume, notant que cette opération extraordinaire est une illustration du Maroc contemporain qui reconnaît ses différents affluents.

M. Berdugo, qui a tenu à exprimer au nom de la communauté israélite du Maroc, sa gratitude et sa reconnaissance au Souverain, a par la suite fait un exposé dans lequel il a présenté les grands axes de cet ouvrage.

Cette opération a une forte symbolique et une portée hautement religieuse et reflète l'attachement du Royaume aux valeurs de modération, de dialogue et de respect de l'Autre, a-t-il relevé.

Elle se veut l'expression d'une réalité et d'une culture ancrée dans l'histoire millénaire du Royaume, a-t-il ajouté, faisant observer qu'elle a permis de réactiver les liens avec les juifs du Maroc et de préserver les traces du patrimoine juif du pays.

Le ministre des Habous et des Affaires islamiques, M. Ahmed Toufiq, a affirmé que l'opération de réhabilitation des cimetières juifs au Maroc est "une œuvre grandiose et subtile de SM le Roi" qui se veut une célébration de la mémoire, de la vie et de la mort, soulignant la nécessité d'apprécier à sa juste valeur ce livre qui est un bel exemple de travail sur cette réhabilitation.

Après avoir rappelé que la continuité de la communauté juive au Maroc s'est faite dans la symbiose et la cohabitation avec les musulmans, M. Toufiq a indiqué que cet ouvrage, qui est une invitation à revisiter le patrimoine juif, doit être traduit en d'autres langues. Le ministre s'est également arrêté sur la contribution de la communauté juive à la civilisation et à la richesse du pays, soulignant qu'elle garde toujours la nostalgie et des liens sentimentaux avec le Maroc. Il a en outre évoqué certaines spécificités du patrimoine judéo-marocain, faisant remarquer que les cimetières juifs sont des lieux de pèlerinage, parfois commun des juifs et musulmans.



Jack Lang (à gauche) et le grand rabbin de France Haim Korsia
Jack Lang (à gauche) et le grand rabbin de France Haim Korsia
Ouvrant cette rencontre, le président de l'Institut du Monde Arabe (IMA), M. Jack Lang, a indiqué que cet ouvrage est une illustration de ce Maroc aux mille facettes, rappelant l'exposition dédiée au Royaume organisée depuis octobre dernier qui met en valeur cette diversité. Il a souligné l'appui du Roi et sa confiance pour la réalisation de cet événement unique en ce genre qui a pour objectif de découvrir et redécouvrir un pays à travers l'art vivant, un succès qui dépasse toutes les espérances, a-t-il dit.

M. Lang a estimé que le Maroc est un pays exemplaire par sa volonté, sous l'impulsion du Roi, de proclamer son attachement à la diversité des cultures et des religions, rappelant qu'il est le seul pays au monde dont la Constitution revendique avec force la diversité de ses affluents, ce qui constitue une source d'inspiration et de renouvellement

L'ouvrage, paru récemment, puise sa source dans la décision du Roi Mohammed VI de sauvegarder et de restaurer tous les lieux de culte et les cimetières, y compris juifs.

Il s'agit d'une consécration éloquente des enseignements du prophète Mohammed introduits dans les premières pages de l'ouvrage : "Il est meilleur pour vous de vous asseoir sur un tison ardent, au point de brûler vos vêtements et votre peau, que de vous asseoir sur une tombe". (rapporté par Imam Mouslim).

"C'est une restauration de fond qui a été entreprise pour protéger et réparer l'outrage du temps, pour redonner honneur et dignité aux 'Maisons de la Vie' et aux défunts qui y reposent en paix, apportant ainsi la tranquillité à leurs familles où qu'elles se trouvent dans le monde", ont affirmé dans un Témoignage de reconnaissance et une prière pour la bénédiction du Roi placés en préambule de cet ouvrage et portés par vingt-sept grands rabbins juifs marocains de dix pays.
Dimanche 1 Février 2015 - 17:26





Nouveau commentaire :
Twitter