Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr




Près des trois quarts de musulmans de France observent le jeûne du Ramadan


Par Ahmed El Midaoui


musulmans de France affirment observer le jeûne. Un chiffre stable par rapport à 2011 mais en forte hausse depuis 1989 (60%).




Près des trois quarts de musulmans de France observent le jeûne du Ramadan
Alors que la communauté musulmane se prépare à vivre le ramadan, une étude réalisée récemment par l’Association ‘’Cultures d’Orient’’ sur l’islam de France, est venue conforter cette tendance en révélant que 73% des
La fréquentation de la mosquée le vendredi reste une pratique très masculine avec 34% des hommes et seulement 12% des femmes. Cette fréquentation est variable avec l’âge, et concerne 20% des 18/20 ans contre 41% des 55 ans et plus. L’assiduité moyenne des musulmans hommes et femmes s’élève à 23% contre seulement 5% des catholiques qui fréquentent l’église au moins une fois par mois.

Commentant les résultats de cette étude confortée par des témoignages de Marocains, d’Algériens et de Turcs, le chercheur Patrick Haenni, auteur de plusieurs ouvrages sur l’islam, dont ‘’ le post-islamisme’’, a souligné que la progression de l’islam au sein de la France (2001-2011), doit être notée et éventuellement mise en corrélation avec les évolutions de la scène internationale (11 septembre, deuxième intifada, guerre en Irak et en Afghanistan..). Ces événements ont pu favoriser, selon lui, la cristallisation en pratique religieuse de la progression ‘’identitaire’’ de l’islam.
Si l’étude révèle une progression constante de la fréquentation de la mosquée à partir de 1994, cette progression doit être pondérée par la multiplication des lieux de culte facilitant l’accomplissement de ce devoir religieux. Mais elle confirme bien la structuration identitaire autour de la référence à l’islam, surtout chez les 18-35 ans: le taux déclaré de fréquentation de la mosquée double en 15 ans passant de 12% en 1996 à 23% en 2011. Mais encore une fois, explique-t-il, ce sont les aînés qui, en proportion, remplissent le plus les lieux de culte. Pour ce qui est de la pratique du ramadan, elle se met à plafonner au moment où le taux de la prière individuelle augmente sensiblement: comme si les évolutions internationales poussaient vers plus d’islam mais moins en société, résume-t-il.

Un rapport publié récemment par la chambre parisienne de commerce, souligne par ailleurs, que si le rendement de certains employés musulmans baisse dans l’après-midi, ce mois de fête religieuse est néanmoins un créneau pour les entreprises qui lorgnent sur le segment ‘’ethnique’’ prometteur. Ces dernières années, l’offre de produits s’est multipliée. On trouve près de 400 références halal chez ‘’Casino’’ qui ont également créé, comme d’autres distributeurs, leur propre gamme, en espérant s’établir sur un marché encore tenu par les épiceries et les bouchers. Mais le halal reste un marché opaque, avec des certifications dispersées et, faute de garanties, moult rumeurs sont capables de faire tanguer la notoriété d'une marque.

A noter par ailleurs qu’à une semaine du mois de Ramadan, la ville de Paris et ses banlieues sont prises d'une activité fébrile dégageant mille et un parfums propres aux quartiers à forte présence musulmane, ces parfums chatouillent l’odorat et ramènent les Maghrébins de France à leurs traditions ramadanesques ancestrales.

ATLASINFO
Lundi 9 Juillet 2012 - 13:49



Lundi 9 Juillet 2012 modifié le Mardi 10 Juillet 2012 - 11:48

Nouveau commentaire :
Twitter

France | Maghreb | Atlas Eco | Société | Sport | Culture & Médias | International | Religion | Environnement | Opinion | Décryptages | Informations légales | Sience & Santé | Lu dans la presse | Fil direct | Les indiscrets | Atlas des livres | Opinions | Entretiens