Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Près de 30 % des jihadistes européens partis en Syrie et en Irak sont revenus en Europe


Vendredi 1 Avril 2016 modifié le Samedi 2 Avril 2016 - 11:45

Près de 30% des combattants étrangers européens partis en Syrie et en Irak sont retournés dans leurs pays, indique un nouveau rapport publié vendredi par le Centre international de lutte contre le terrorisme (ICCT), basé à La Haye. Le rapport souligne que près de 600 jihadistes européens sont morts en Syrie et en Irak, soit environ 14 % du total.




L'ICCT estime que le nombre des combattants étrangers européens dans ces deux pays varie entre 3.900 et 4.300 personnes, ajoutant que 90 % d'entre eux sont issus des grandes villes européennes. Cela prouve qu'il y a déjà des réseaux extrémistes dans ces zones et que des cercles d'amis radicalisés choisissent de quitter ensemble en recrutant une fois dans la zone du conflit les autres copains restés dans le pays, souligne le rapport.

La majorité des jihadistes néerlandais appartiennent à des milieux socio-économiques faibles avec un niveau d'éducation moyen et partant des chances limitées sur le marché du travail, conclut le rapport. Beaucoup d'entre eux ont aussi été exposés dans leur vie à la criminalité et à la toxicomanie, précise-t-on.

Le Centre international de lutte contre le terrorisme, inauguré en 2010 à La Haye, est un institut indépendant chargé d'étudier les aspects juridiques de la lutte contre le terrorisme, de formuler des recommandations à cet égard et d'identifier les meilleures pratiques en matière de prévention du terrorisme.

Le rapport de l'ICCT a été élaboré sur la base des informations fournies par les départements ministériels concernés, les services de renseignements et autres agences gouvernementales de 23 pays européens.
Vendredi 1 Avril 2016 - 14:18





Nouveau commentaire :
Twitter