Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Près de 140 cellules terroristes démantelées au Maroc depuis 2002 (El Khalfi)


Jeudi 26 Novembre 2015 modifié le Vendredi 27 Novembre 2015 - 17:42

Les services de sécurité ont démantelé près de 140 cellules terroristes depuis 2002, a indiqué le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.




Mustapha El Khalfi
Mustapha El Khalfi
Lors du point de presse tenu à l'issue du conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat sous la présidence du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, M. El Khalfi a souligné en réponse à une question sur la recrudescence des menaces terroristes de par le monde et les efforts déployés par les services de sécurité nationaux pour y faire face, que le démantèlement de ces cellules terroristes a permis l'arrestation d'environ 2.200 personnes sur lesquelles pèsent des soupçons.

Le nombre de cellules démantelées lors des trois dernières années a triplé, ce qui reflète clairement les efforts déployés par les services de sécurité pour faire face et lutter contre les menaces terroristes, a-t-il ajouté.

A ce propos, M. El Khalfi a souligné que le Maroc traite de manière proactive les mutations que connaît le phénomène du terrorisme et adopte des politiques et procédures efficientes pour lutter contre toutes ses formes.

Dans le domaine sécuritaire, a-t-il expliqué, il a été procédé au renforcement des procédures sécuritaires et les capacités y afférent, à l'augmentation, au titre de 2016, des postes d'emploi en relation avec le domaine de la sécurité, outre la modernisation du système sécuritaire à travers la création du Bureau central d'investigations judiciaire (BCIJ) et la mise en place, il y a deux ans, du dispositif de sécurité HADAR qui a prouvé son efficacité.

Sur le volet de la communication, a poursuivi le ministre, il a été procédé à l'adoption d'une politique de communication qui informe les citoyens de toutes les nouveautés en relation avec le terrorisme, de manière à faire de la lutte contre ce phénomène, une responsabilité collective.

Il a précisé, à cet égard, que le chef du gouvernement avait présenté, lors des séances de questions orales au Parlement, de données exhaustives sur la question.

Pour ce qui est du domaine religieux, M. El Khalfi a relevé que le Royaume s'est inscrit dans un processus efficient pour la restructuration du champ religieux, qui en a fait un modèle à suivre dans la lutte contre les racines idéologiques du terrorisme, au vu des changements qu'il a connus, notant qu'il a également été procédé à l'adoption de programmes dédiés à l'encadrement religieux et au renforcement du rôle des oulémas dans l'encadrement, le conseil et la propagation des valeurs de modération. Plusieurs pays africains, arabes et européens ont recouru à l'expérience marocaine en la matière, a-t-il rappelé.

Il a également été procédé à la mise en place d'une politique de développement et au lancement de projets sociaux pour accompagner les catégories touchées par la précarité et mettre le doigt sur les faiblesses et les conditions sociales difficiles qui prédisposent des personnes à accepter l'idéologie extrémiste et terroriste.

Concernant la coopération internationale, le ministre a expliqué que le Royaume a opté pour une politique active, fondée sur la coopération avec les services sécuritaires étrangers, en ce sens que le terrorisme est un phénomène transfrontalier et face auquel il est nécessaire de conjuguer les efforts, rappelant que le Maroc est aujourd'hui salué par plusieurs pays arabes et européens pour ses compétences en la matière.

Et de conclure que le Royaume est parfaitement conscient de la gravité des menaces terroristes qui planent sur plusieurs Etats de par le monde, et ira de l'avant pour éradiquer les réseaux et cellules terroristes et garantir la sécurité et la stabilité des citoyens, a affirmé M. El Khalfi qui a salué, à ce propos, l'efficacité dont font montre les services de sécurité dans toutes leurs composantes.
Jeudi 26 Novembre 2015 - 21:37





Nouveau commentaire :
Twitter