Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Premier feu vert au largage du robot Philae par la sonde Rosetta


Mardi 11 Novembre 2014 modifié le Mercredi 12 Novembre 2014 - 08:03

Les responsables de la sonde européenne Rosetta, qui navigue depuis 10 ans dans l'espace, ont donné mardi soir un premier feu vert ("go") au largage mercredi de son petit robot Philae, qui doit atterrir sur une comète, une première.




L'annonce a été faite au cours d'un point presse au Centre européen d'opérations spatiales (ESOC) de l'Agence spatiale européenne (ESA) à Darmstadt (Allemagne).

Ce premier "go" signifie que Rosetta se trouve sur la bonne orbite et qu'une trajectoire pour la descente de Philae a été trouvée.

"Je suis sur la bonne trajectoire pour larguer correctement Philae", a annoncé également Rosetta sur son compte Twitter.

Mais ce n'est qu'une première étape. Plusieurs autres vérifications sont encore prévues pendant la nuit, avant le feu vert définitif mercredi matin.

Il s'agit de s'assurer que tous les systèmes sont prêts et que Rosetta est bien en mesure de délivrer Philae sur la bonne trajectoire pour atteindre sa cible sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko : le site "J", baptisé Agilkia.

Si un voyant est au rouge, l'opération devrait être reportée.

L'heure de la séparation entre l'orbiteur Rosetta, qui a rejoint la comète le 6 août dernier, et l'atterrisseur Philae, un robot laboratoire de 100 kg, a été fixée à 08H35 GMT (09H35 heure de Paris) mercredi.

La confirmation du largage ne parviendra cependant à l'ESOC que 28 minutes plus tard, compte tenu du délai de transmission du signal radio depuis Rosetta, qui se trouvera alors à 511 millions de km de la Terre.

Lâché à 20 km de la surface de la comète, Philae mettra sept heures en chute libre avant de se poser sur le noyau de la comète. Un atterrissage qui reste hasardeux car le terrain est accidenté et la nature du sol reste une inconnue.
Mardi 11 Novembre 2014 - 22:22

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter