Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Poursuites contre Bernard Tapie dans l'arbitrage du Crédit Lyonnais


Jeudi 15 Janvier 2015 modifié le Jeudi 15 Janvier 2015 - 23:14

La cour d'appel de Paris a rejeté jeudi les demandes d'annulation de leur mise en examen de cinq protagonistes de l'arbitrage controversé avec le Crédit Lyonnais, dont celle de l'homme d'affaires Bernard Tapie, ont annoncé à l'AFP des avocats.




Les soupçons de la justice dans ce dossier portent sur un "simulacre d'arbitrage" avec accord de l'exécutif politique dans la décision d'accorder en 2008 403 millions d'euros à Bernard Tapie, dont 45 au titre du préjudice moral, pour favoriser l'homme d'affaires.

Outre Bernard Tapie, cinq personnes sont inculpées pour escroquerie en bande organisée, dont l'ancien directeur de cabinet de la directrice du FMI Christine Lagarde, à l'époque ministre de l'Economie.

Christine Lagarde est également mise en examen, mais pour simple "négligence" et son dossier est instruit par la Cour de justice de la République (CJR) habilitée à juger les infractions commises par les membres du gouvernement dans l'exercice de leur fonction.

L'arbitrage était venu mettre un terme au long conflit entre M. Tapie et le Crédit lyonnais sur la revente de l'entreprise Adidas en 1993.
Jeudi 15 Janvier 2015 - 23:12

Avec AFP




Nouveau commentaire :
Twitter