Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Poursuite des raids israéliens contre la bande de Gaza, Netanyahu intransigeant


Dimanche 10 Août 2014 modifié le Dimanche 10 Août 2014 - 14:26

Trois Palestiniens, dont un adolescent de 14 ans et une femme, ont été tués ce dimanche dans des raids de l'aviation israélienne contre la bande de Gaza, ce qui augure mal de la suite des discussions séparées menées par l’Egypte en vue de parvenir à une trêve plus durable.




Alors que les Palestiniens ont menacé de quitter Le Caire dimanche si Israël n'accepte pas une reprise sans condition des pourparlers indirects, Benjamin Netanyahu a répété que son pays ne discuterait pas d'une nouvelle trêve tant que les tirs palestiniens continuent.

Depuis le déclenchement le 8 juillet de l'opération Bordure protectrice, 1.893 Palestiniens ont été tués, dont une majorité de civils, selon les services de secours.

Au Caire, la médiation égyptienne pour tenter de renouer avec un cessez-le-feu semble en grande difficulté. Les chances de succès sont "très minces", a dit le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri.

Benjamin Netanyahu n'a montré aucun signe de fléchissement lors du conseil des ministres hebdomadaire qui s'est tenu dimanche matin. "Je l'ai dit au début et pendant toute l'opération (militaire): cela va demander du temps, et nous devons faire preuve de persévérance", a-t-il dit.

"Nous sommes à la croisée des chemins et d'ici deux ou trois jours, nous verrons si nous nous dirigeons soit vers un accord, soit vers une escalade", a déclaré de son côté le ministre israélien du Renseignement, Yuval Steinitz, à la télévision.

L'un des points les plus sensibles des discussions porte sur la demande par Israël de garanties que le matériel qui sera envoyé à Gaza pour la reconstruction du territoire ne servira pas à creuser de nouveaux tunnels permettant aux activistes palestiniens de s'infiltrer en Israël.

Les Palestiniens réclament pour leur part qu'Israël accepte le principe d'une levée du blocus de la bande de Gaza mais aussi la libération de prisonniers et l'ouverture d'un port dans le territoire côtier.

"Il n'y aura pas de recul et la résistance se poursuivra (...) Il n'y a aucun recul sur aucune de nos exigences", a prévenu Sami Abou Zouhri, porte-parole du Hamas.


Dimanche 10 Août 2014 - 12:09





Nouveau commentaire :
Twitter